Comparer esure à Esurance BÊTA

Découvrez les conditions de travail chez esure et chez Esurance grâce à de nombreux critères différents. En comparant les évaluations des employeurs selon leurs employés, les salaires, les avis, les avantages/inconvénients, les offres d'emplois, et plus encore, vous aurez forcément une longueur d'avance ! Tous les salaires et avis ont été postés par des employés qui travaillent chez esure ou Esurance. Apprenez-en plus sur chaque entreprise, et postulez à leurs offres d'emploi sans plus attendre !
esure company icon

esure

Esurance company icon

Esurance

Évaluations d'employés

  • esure a obtenu une note plus élevée dans 1 domaine : Perspective commerciale positive.
  • Esurance a obtenu une note plus élevée dans 8 domaines : Note générale, Opportunités de carrière, Rémunération et avantages, Équilibre travail-vie privée, Équipe dirigeante, Culture et valeurs, Approbation du PDG et Recommandent à un ami (%).
Note générale
(employés à plein temps et à temps partiel uniquement)
Note générale
(employés à plein temps et à temps partiel uniquement)
3,5
(basée sur 176 avis)
Note générale
(employés à plein temps et à temps partiel uniquement)
3,7
(basée sur 706 avis)
Opportunités de carrière
Opportunités de carrière
2,8
Opportunités de carrière
3,5
Les employés Esurance ont donné pour « Opportunités de carrière », une note supérieure de 0,7, par rapport à celle des employés esure.
Rémunération et avantages
Rémunération et avantages
3,0
Rémunération et avantages
3,4
Les employés Esurance ont donné pour « Rémunération et avantages », une note supérieure de 0,4, par rapport à celle des employés esure.
Équilibre travail-vie privée
Équilibre travail-vie privée
3,4
Équilibre travail-vie privée
3,6
Équipe dirigeante
Équipe dirigeante
3,0
Équipe dirigeante
3,5
Les employés Esurance ont donné pour « Équipe dirigeante », une note supérieure de 0,5, par rapport à celle des employés esure.
Culture et valeurs
Culture et valeurs
3,0
Culture et valeurs
3,8
Les employés Esurance ont donné pour « Culture et valeurs », une note supérieure de 0,8, par rapport à celle des employés esure.
Approbation du PDG
Approbation du PDG
David McMillan PDG esure
78%
78%David McMillan
Approbation du PDG
Jonathan Adkisson  PDG Esurance
84%
84%Jonathan Adkisson
Les employés Esurance ont donné pour « Approbation du PDG », une note supérieure de 6%, par rapport à celle des employés esure.
Recommandent à un ami (%)
Recommandent à un ami (%)
48%
Recommandent à un ami (%)
68%
Les employés Esurance ont donné pour « Recommandent à un ami (%) », une note supérieure de 20%, par rapport à celle des employés esure.
Perspective commerciale positive
Perspective commerciale positive
62%
Les employés esure ont donné pour « Perspective commerciale positive », une note supérieure de 5%, par rapport à celle des employés Esurance.
Perspective commerciale positive
56%

Salaires

Salaires pour des emplois similaires
Aucun salaire pour cette entreprise.
Aucun salaire pour cette entreprise.

Ce que les employés en disent

  • « Profit share » est l'avantage le plus mentionné chez esure.
  • « Work life balance » est l'avantage le plus mentionné chez Esurance.
  • « Team leaders » est l'inconvénient le plus mentionné chez esure.
  • « Work life balance » est l'inconvénient le plus mentionné chez Esurance.
Avantages
Avantages
Avantages
Inconvénients
Inconvénients
Inconvénients
Avis en vedette

Employé actuel - Employé Service à la clientèle

Je travaille chez Esurance à temps plein depuis plus de 5 ans

Avantages

De très grands leaders éparpillés dans toute l'entreprise au niveau des superviseurs de base. J'ai travaillé sous les ordres de quelques-uns d'entre eux, qui m'ont vraiment inspiré à aller, faire et... être meilleur.

Inconvénients

Durant mes années de travail là-bas, les RH étaient une fumisterie. Une vie a été menacée lors d'un entraînement et il a fallu un mois pour renvoyer l'agresseur. Je connais aussi des amies qui ont... porté plainte pour harcèlement, lesquelles ont été classées sans jamais avoir été prises au sérieux après que l'homme s'en est pris à différentes femmes. Celles que je connais et qui se sont plaintes ont été soit blackboulées par la direction, soit harcelées pour qu'elles quittent leur poste ou l'entreprise. Les RH mettent des jours ou des mois à résoudre les conflits ou les plaintes, et ne prennent aucune mesure sérieuse à l'encontre des personnes qui font l'objet de ces plaintes. C'était une mauvaise blague pour mes amies, dont la vie entière a été affectée par le harcèlement. Le harceleur travaille toujours là-bas. Les personnes incroyables qui sont entrées ou se sont retrouvées dans cette entreprise ont fait les frais du favoritisme coopératif et sont toutes parties rapidement, au bout d'environ un an. Les services sont cloisonnés et vous ne parlez jamais à quelqu'un d'autre en dehors de votre département, sauf si vous en faites la demande. Et c'est une galère pour obtenir du temps ailleurs qu'au téléphone, histoire de vous renseigner sur les autres postes. L'intrusion dans la hiérarchie est également une fumisterie. Si vous ne rentrez pas dans le « moule » ou n'avez pas la bonne robe, le bon entretien capillaire, la bonne personnalité ou les bons amis dans le cercle des dirigeants, alors vous n'avez aucun espoir de progresser. C'est ridicule. Le cas échéant, vous êtes la favorite pendant un certain temps, jusqu'à ce qu'une nouvelle personnalité brillante déplace ses pions ou fasse une impression plus importante que la vôtre, et qu'un nouveau dirigeant prenne votre place au sommet. Nous jouons un concours de popularité constant en essayant de bien paraître aux yeux des superviseurs, directeurs et administrateurs. Quelques amies ont été blackboulées dans les services généraux ; une fois qu'elles avaient changé de service, elles se sont épanouies et ont pris leur envol car quelqu'un leur avait donné l'occasion de grandir et d'apprendre ! Aujourd'hui, ces personnes sont des exemples à suivre, mais les dirigeants des services traditionnels ne saisiront jamais l'occasion de le constater. Les mesures disciplinaires sont complètement biaisées ; les lignes directrices peuvent être très souples. Mes « points » ou ceux de mes pairs peuvent être annulés ou non, selon la qualité de la relation que j'entretiens avec mon patron. Ne travaillez pas ici, sauf si vous savez comment vous y prendre avec tous les superviseurs et managers, et que vous savez comment faire basculer la situation à votre avantage. Il est clair que certaines parmi nous, en bas de l'échelle, sont les favorites, car celles qui sont « spéciales » sont constamment déplacées dans des groupes et équipes spécialisés. Si ce n'est pas votre cas, on ne vous accordera même pas l'occasion de savoir qu'une chance est à portée de main.

Conseils à la direction

Je sais que vous formez des dirigeants pour qu'ils deviennent de meilleurs dirigeants. Pouvez-vous donc, s'il vous plaît, former votre département des ressources humaines à la prise de décisions — et... à prendre le harcèlement au sérieux ? Ce n'est pas une blague, quand quelqu'un démissionne pour avoir reçu des menaces de représailles à la suite d'une réclamation. Apprenez des autres entreprises qui mettent leurs Leanders à l'épreuve quand ils sont examinés, et supprimez la toxicité pour ceux qui sont harcelés. Favorisez l'égalité des chances pour les personnes qui font partie de groupes spécialisés et ne basez pas votre opinion sur une seule interaction. Ne répandez pas votre opinion biaisée dans les équipes de direction. De plus, les avantages sociaux sont coûteux et mauvais. Versez plus à vos employés en avantages sociaux. Le « cadeau » annuel de 2 000 $ n'est rien, comparé au paiement mensuel de 900 $ pour un plan familial.

Offres d'emploi