Marque employeur

4 mythes sur la marque employeur que vous voudrez rectifier

marque employeur

Fini le temps des entreprises où l’environnement de travail et le bien-être des employés est relégué au deuxième plan. Les entreprises doivent désormais attirer et fidéliser les talents dont elles ont besoin en développant leur marque employeur, et en travaillant leur réputation depuis l’intérieur vers l’extérieur. La communication RH devient donc du marketing, ce qui peut intimider tout recruteur ou manager des ressources humaines. Mon objectif est de démontrer que l’ « employer branding » n’est pas si compliqué que cela en réfutant 4 mythes absurdes sur le sujet.

[Article connexe : Les 5 tendances qui transforment l’environnement de travail en 2017]

Mythe #1 – Vous devez établir une stratégie pour lancer votre marque employeur

Une marque employeur est rarement créée. Elle est plutôt révélée car elle existe déjà, et c’est à vous de trouver le meilleur moyen de la comprendre, puis de la partager vers l’extérieur. Commencez par lancer quelques initiatives de communication pour voir ce qui résonne avec vos employés ainsi que vos candidats, et modulez vos actions pour influencer votre marque employeur selon le retour que vous recevez.

Mythe #2 – Vous devez créer beaucoup de contenu – tous les jours

Plutôt que de diffuser une quantité importante de contenu médiocre tous les jours, postez du contenu « qualitatif » régulièrement. Ce contenu doit intéresser votre cible, apporter de nouvelles informations, être fiable et actuel, mais aussi adapté à la plateforme de publication.

Déterminez d’abord combien de temps vous pouvez dédier à la création de contenu, puis le type de contenu que vous désirez partager. Programmez la date et l’heure à laquelle vous postez vos articles de manière à créer une routine – il est crucial de répartir votre contenu sur le mois, plutôt que de tout poster en une semaine.

Mythe #3 – Vous devez être sur tous les réseaux sociaux

Lorsque vous avez une présence sur tous les réseaux sociaux, vous prenez le risque de vous éparpiller et de manquer vos objectifs de communication. La question n’est plus d’être sur les réseaux sociaux, ou pas, mais plutôt quelles plateformes répondent à vos besoins de communication et de recrutement.

Commencez d’abord par les réseaux de marque employeur les plus communs, comme Glassdoor par exemple. Ensuite, élargissez votre public en créant un profil pour votre entreprise sur LinkedIn, Facebook et Twitter. Une fois que vous vous avez les ressources pour gérer toutes ces plateformes, vous pouvez également dynamiser votre marque employeur sur Instagram et Snapchat.

Mythe #4 – Vous avez besoin d’un expert de la marque employeur

Personne ne connait votre environnement de travail mieux que vous et vos employés. Nos études menées à Work it Daily montrent que 76% des chercheurs d’emploi aimeraient en apprendre plus sur la culture d’une entreprise en parlant à ses employés et recruteurs. Vous n’avez donc pas besoin d’un consultant externe pour mener votre stratégie de « employer branding ». Vous pouvez le faire vous-même.

[Article connexe : Marque employeur : 5 étapes pour la développer]