Avis sur WordAppeal | Glassdoor.fr

Avis sur WordAppeal

3 avis

Filtrer

Filtrer


3,4
StarStarStarStarStar
Recom­mandent
Approuvent du PDG
(aucune image)
PDG
0 Évaluations

Avis des employés

Trier: PopulairesÉvaluationDate

  1. Utile (1)

    « A la pointe. Grand turnover dans l'équipe. »

    StarStarStarStarStar
    • Équilibre travail/vie privée
    • Culture et valeurs
    • Opportunités de carrière
    • Rémunération et avantages
    • Dirigeants
    Ancien employé - Chef De Projet - Paris
    Ancien employé - Chef De Projet - Paris
    Ne recommande pas
    Point de vue positif

    J'ai travaillé chez WordAppeal à temps partiel (Pendant plus de 5 ans)

    Avantages

    Formateur, beau projets, équipe dynamique, à la pointe.

    Inconvénients

    On n'arrive pas à garder les employés, grand turnover.

    Conseils à la direction

    Gardez les gens, et non pas que le top management.


  2. Utile (8)

    « Gens brillants, management et RH médiocres »

    StarStarStarStarStar
    • Équilibre travail/vie privée
    • Culture et valeurs
    • Opportunités de carrière
    • Rémunération et avantages
    • Dirigeants
    Ancien employé - Chef de projet ingénierie - Paris
    Ancien employé - Chef de projet ingénierie - Paris
    Recommande
    Point de vue positif

    J'ai travaillé chez WordAppeal en Contrat Permanent

    (Traduit de l'anglais)

    Avantages

    WordAppeal est une compagnie jeune et dynamique. Les chefs de projet ont beaucoup de responsabilités tout de suite et sont intensivement exposés à des clients du CAC 40. La courbe d'apprentissage est raide. Attendez-vous à travailler 10 à 12 heures par j

    Inconvénients

    Pas de RTT, pas de CE, pas d'équilibre entre travail et vie privée.

    Les chefs de projet sont très sous-payés. Tablez sur 27.000€ au départ pour les chefs de projet francophones et 33.000€ pour les anglophones.Tout le monde est payé différemment, donc NEGOCIEZ.

    Les gens sont surchargés de travail. En seulement trois mois, six personnes (dont deux au sein de la direction) sont partis parce qu'ils ne pouvaient plus endurer le stress et la pression.

    La gestion des RH et de la finance sont pourris. Les expirations de visas, les congés maternités et les problèmes de gestion générale, qui sont du gâteau pour les autres sociétés, sont des sujets difficiles pour les RH et la finance.

    Les contrats sont très "flexibles" chez WordAppeal, ce qui signifie que la société peut vous mettre en CDD avant de proposer un CDI avec une période d'essai de six mois en plus. Vous pourriez même enchaîner deux CDD avant de passer sur un CDI avec période d'essai de six mois.

    Pour les indépendants (et il y en a beaucoup), aucun contrat écrit ne stipule le taux horaire. Vous ne savez donc pas combien vous allez gagner à la fin du mois avant que le paiement n'arrive sur votre compte. Absolument aucune transparence là-dessus ! Or beaucoup de gens commencent comme indépendants (partie non officielle du processus de recrutement) avant d'arriver dans les derniers tours d'entretiens du processus de recrutement.

    Conseils à la direction

    Soyez transparents, traitez bien vos employés et embauchez des gens compétents pour gérer les sujets RH et finance. Embauchez aussi plus de gens ou augmentez ceux qui sont déjà là pour compenser la charge de travail énorme.

  3. Utile (12)

    « A communications sweatshop. »

    StarStarStarStarStar
    • Équilibre travail/vie privée
    • Culture et valeurs
    • Opportunités de carrière
    • Rémunération et avantages
    • Dirigeants
    Ancien employé - Editorial Project Manager - Paris
    Ancien employé - Editorial Project Manager - Paris
    Ne recommande pas

    J'ai travaillé chez WordAppeal en Contrat Permanent (Pendant plus de 3 ans)

    Avantages

    Work on projects for Top-40 French clients, offering latest digital communications products. Located in the heart of Paris, working with major companies with a global presence, who are not afraid to headhunt you.

    Inconvénients

    Lack of opportunities for growth, revolving door, little financial reward. The office culture was sometimes very fun, but other times very down. Many young, talented people, snapped up straight after graduating from excellent French business schools, wondering how the hell they ended up there.