Que sont les avantages en nature et comment les négocier ?

avantage en nature

Pour votre prochaine négociation salariale, avec-vous pensé à discuter de vos avantages en nature ?

La négociation du salaire est un des moments les plus compliqués pour une grande partie des salariés. Et trop souvent, par méconnaissance du sujet, vous oubliez d’aborder la question des avantages en nature.

S’ils ne sont pas obligatoires, ils peuvent aider votre employeur à mieux valoriser votre travail.

Dossier spécial sur les avantages en nature, cette situation win-win qui arrange tout le monde…

Si vous avez déjà lu notre guide Comment négocier son salaire, vous trouverez ici un complément important pour maximiser vos avantages en nature.

Logement de fonction et Mercedes avec porte-gobelet intégré comme Saul Goodman dans Better call Saul ?

Tickets resto et titres de transports remboursés ?

Tarifs privilégiés comme les employés de la SNCF ou d’Air France ?

Les avantages en nature sont vastes et varient d’une entreprise à l’autre : découvrez comment les choisir et bien les négocier !

Comprendre les avantages en nature

Voici une définition non-exhaustive de ce que sont les avantages en nature :

Il s’agit de biens ou services fournis par l’employeur à ses employés pour une utilisation privée de manière gratuite ou à un prix inférieure au coût réel du produit ou service.

Les avantages en nature viennent s’ajouter au salaire. Des bonus, en quelque sorte.

Exemples d’avantages en nature

Voici les principaux exemples d’avantages en nature que votre employeur peut vous proposer :

  • un véhicule que vous pouvez utiliser même hors du temps de travail,
  • un logement de fonction,
  • un téléphone,
  • la prise en charge de vos repas,
  • l’ordinateur que vous pouvez utiliser chez vous,
  • et même des congés supplémentaires (RTT).
  • La fourniture d’abonnements en tout genre (presse, téléphonie, internet…)
  • La possibilité d’une retraite complémentaire
  • L’accès à un service conciergerie (type pressing, plombier, prise de rendez-vous, garde d’enfants)

Distinguez bien les avantages en nature des frais professionnels. Les frais professionnels sont des dépenses engendrées par votre activité professionnelle (frais de parking, frais de repas, frais de transport) que votre employeur vous rembourse. Les avantages en nature, eux, sont fournis par l’employeur, en plus.

Pouvez-vous bénéficier des avantages en nature ?

Il n’y a pas une réponse définitive : vous allez vous rendre compte que de nombreux facteurs sont à prendre en compte pour l’obtention et la négociation d’avantages en nature.

Normalement, les salariés, assimilés salariés, apprentis et stagiaires peuvent bénéficier des avantages en nature.

Ils dépendent de votre secteur d’activité (de votre convention collective, des accords collectifs ou de l’usage propre de la profession).

Les avantages en nature qui vous seront proposés dépendent aussi de l’entreprise (usage propre de l’entreprise) et du dirigeant (votre employeur peut prendre des décisions unilatérales)

A savoir : les dirigeants et mandataires sociaux peuvent aussi bénéficier d’avantages en nature.

Notre conseil : renseignez-vous sur les pratiques de l’entreprise que vous visez en consultant les avis des salariés qui y travaillent ou y ont travaillé par le passé : lisez les avis des entreprises ici !

Pourquoi négocier un avantage en nature ?

Il est commun de négocier son salaire. Selon Statista Research Department, en France, en 2015, 47 % des employés confiait parfois négocier le salaire pendant le processus de recrutement, soit presque une personne sur deux.

En revanche, il est beaucoup moins commun de négocier un avantage en nature. D’après une étude de l’APEC (Association Pour l’Emploi des Cadres), en 2018, seulement 23 % des cadres qui ont essayé de négocier leur salaire lors d’un changement d’entreprise, ont aussi essayé d’obtenir des avantages en nature (voiture, téléphone, logement, etc.).

Pourtant, les avantages en nature sont très utiles : après tout, nous travaillons tous pour améliorer notre vie, et ces avantages en nature y participent.

Ces avantages font partie de ce qu’on appelle la rémunération directe d’un salarié et permettent de faire l’économie de frais que vous auriez dû normalement payer.

Analysez les gains quand on vous fournit un véhicule de fonction : vous gagnez du temps, et vous gagnez de l’argent.

Idem pour le logement de fonction, ainsi que le téléphone.

Si vous y réfléchissez bien, ces avantages en nature sont importants parce que “dépenser moins, c’est gagner plus !”.

Enfin, les avantages en nature ne sont pas complètement soumis aux charges sociales et aux impôts : vous y gagnez, et votre employeur y gagne.

Maintenant que vous avez compris le fonctionnement et le but des avantages en nature, voici comment préparer votre négociation.

Après tout, vous savez défendre votre candidature, vous savez répondre à la question “Pourquoi vous et pas un autre candidat ?”, alors apprenez aussi à défendre vos avantages !

Comment négocier un avantage en nature ?

Commencez par vous mettre dans la tête de votre employeur : il n’est pas avare, mais chaque augmentation a un coût psychologique qui est plus ou moins dur à accepter, selon la personne en face de vous. Dans votre négociation avec votre employeur (ou futur employeur), insister sur le fait que vous ne demandez pas un salaire plus élevé mais un bien/service. Cela vous permettra de baisser les barrières psychologiques de votre employeur.

Par exemple, vous pouvez demander à votre employeur de vous payer l’accès annuel à la salle de sport, pour être plus en forme, plus présentable, et vendre encore mieux pour la société.

Ensuite, formulez votre demande d’avantages en nature comme étant une situation gagnant-gagnant : moins coûteux pour l’entreprise, et plus profitable pour vous.

Bien entendu, faites la liste des bénéfices pour l’entreprise : pourquoi gagne-t-elle à vous accorder l’avantage en nature que vous souhaitez.

Voici quelques exemples :

  • Pour une voiture de fonction : même si elle est soumise en partie aux charges sociales et aux impôts, elle reste plus intéressante que si votre employeur vous versait une prime de même montant.
  • Alors qu’il existe de plus en plus de métiers du télétravail, les téléphones et les équipements informatiques sont exonérés de charges sociales et d’impôts pour l’entreprise et le salarié.
  • RTT : vu que les congés supplémentaires ne pèsent pas sur les dépenses de la société, c’est un avantage en nature que vous pouvez facilement négocier. Vous pouvez avancer l’argument suivant : “obtenir une semaine de congés en plus par an avec maintien du salaire équivaut à 2 % de mon salaire et ne vous coûte rien de plus !” Vous avez également la possibilité de négocier une demi-journée libre par mois, ou plus.
  • Enfin, comme pour toute négociation, mettez toujours en avant vos points forts, ce que vous faites gagner à l’entreprise, et tous les résultats que vous avez obtenus dès le début de la négociation. Plus vous obtenez la reconnaissance de votre valeur en début d’entretien, plus il vous sera facile de faire augmenter la valeur des avantages en nature que vous demandez !

En résumé : vive les avantages en nature !

Les avantages en nature sont pratiques pour vous et pour l’entreprise : ne passez pas à côté ! Bien négocier vos avantages en nature, ça ne s’improvise pas, ça se prépare. Nous vous recommandons d’en parler à vos amis, vos collègues, pour savoir quelles sont les pratiques courantes dans votre branche et votre entreprise.

Consultez nos offres d’emploi ici !