Les actualités Glassdoor

Comment Schneider Electric a-t-elle adapté sa stratégie de leadership pendant la pandémie ? Interview de son PDG Jean-Pascal Tricoire

Publié par Équipe Glassdoor

Experts en conseils de carrière

July 27, 2021

Cette année, Jean-Pascal Tricoire, PDG de Schneider Electric, a remporté la 2ème place au prix du Top des PDG 2021 de Glassdoor organisé en France. Nous avons eu le grand honneur de pouvoir l'interviewer afin de parler de la stratégie de leadership de l'entreprise pendant la pandémie de Covid-19. Découvrez son interview !

Comment avez-vous adapté votre leadership et organisation au cours de la pandémie de COVID-19 ?

Nous ne nous sommes pas adaptés, nous avons renforcé les principes de notre modèle d’organisation et de leadership. La pandémie a renforcé deux principes clés de notre organisation : la confiance et la responsabilisation des équipes locales.

Avant la pandémie, nous avions fondé notre organisation sur des régions autonomes et en charge de leurs décisions. Ce modèle - que nous appelons le modèle multi-hub - a été un véritable atout. Il a permis à nos collaborateurs sur le terrain de répondre de façon agile et adaptée à la situation locale.

La pandémie a frappé et a généré des réactions très différentes d’un pays à l’autre. Nos équipes ont répondu localement, en symbiose avec les parties prenantes locales. La pandémie confirme à quel point ce modèle était au cœur de notre culture, de notre leadership, et de l’engagement de nos équipes. Qui ne voudrait pas être responsable de son destin et avoir un impact sur son environnement ?

Quelles initiatives avez-vous mises en place pour que vos employés restent productifs et en bonne santé ?

D’abord nous donnons la priorité à la santé et à l’équilibre et la flexibilité entre vie personnelle et professionnelle.

De plus, nous proposons à nos collaborateurs trois engagements clés :

  • Celui d’avoir une mission qui a du sens : celle d’apporter l’énergie à tous dans le monde, tout en étant l’une des sociétés au monde qui apporte le plus de solutions et de technologies pour combattre le changement climatique et réduire les émissions de carbone. De plus, au-delà d’avoir du sens, nous offrons un cadre de travail qui a du sens lui-même, en étant l’une des sociétés en pointe dans le domaine de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises. Nous sommes de ce point de vue l’une des sociétés les plus proches des standards définis par le Pacte Mondial (Global Compact) des Nations-Unies dans le domaine de l’ESG.
  • Celui d’un cadre de travail tolérant, inclusif, équitable, riche de collaborateurs d’origines très diverses. Il y a très peu d’entreprises au niveau mondial aussi internationales et diverses que Schneider Electric. Nous n’avons pas eu de mal à nous adapter aux conditions de travail imposées par le Covid, car nous étions déjà avant en mode de travail hybride et flexible, combinant travail au bureau et à la maison.
  • Enfin, celui d’un cadre de travail où nos collaborateurs sont responsabilisés et peuvent et doivent décider, avec une délégation très importante aux équipes locales.

Les aspirations de carrière et la manière de travailler des gens en 2021 sont très différentes de ce qu'elles étaient il y a vingt ans - et aussi propre à chacun d’entre nous. Bien entendu, il existe de nombreux éléments qui permettent d'atteindre cela : l’organisation du travail (en agissant sur la flexibilité ou l'équité salariale par exemple), les programmes de formation et de développement, pour n'en citer que quelques-uns.

Pourquoi pensez-vous que les employés ont si bien réagi à votre leadership et à l'orientation stratégique de votre entreprise cette année ?

Au cœur de tout cela, il y a la cohérence et le partage permanent d’une stratégie et d’une mission annoncées haut et clair il y a plus de 15 ans, et la transparence sur nos succès et nos difficultés dans l’implémentation de cette stratégie. Nos collaborateurs adhèrent à la raison d’être de notre entreprise, qui est de « permettre à chacun de tirer le meilleur de son énergie et de ses ressources, afin de concilier progrès et développement durable pour tous ». Lorsque vos collaborateurs sont convaincus de contribuer à quelque chose de significatif, ils s'engagent totalement.

L'année dernière, au plus fort de la crise, nous avons travaillé à ce que les hôpitaux, les chaines du froid pour l’agroalimentaire, les centres de données et de réseaux informatiques, les réseaux électriques et d’eau continuent à fonctionner lorsqu'il était absolument indispensable qu'ils le fassent. Aujourd'hui, alors que nous commençons à sortir de cette crise et que nous percevons de manière encore plus accrue la menace climatique, nos collaborateurs sont totalement mobilisés à l'idée d'aider nos clients et partenaires à se transformer pour construire un avenir plus durable pour tous.

Quel a été le plus grand défi pour vous et votre équipe de direction ?

L’inconnu et la rapidité du changement. Il ne s'agit pas seulement d'un sujet pour Schneider, cela nous concerne tous. Je crois qu’aujourd’hui nous comprenons tous pourquoi notre société doit changer, quelles sont les menaces qui pèsent sur nous et ce que nous devons faire, mais nous n'agissons pas assez vite pour y faire face. La vitesse et l’agilité sont les attributs les plus importants d’une société.

Nous avons vraiment bénéficié de notre forte présence en Asie ; première région à affronter la crise, ce qui nous a permis de développer avec anticipation les bons réflexes dans le reste du monde.

Comment abordez-vous la diversité et l'inclusion au travail ? Est-ce une raison importante pour laquelle les gens rejoignent et restent au sein de votre entreprise ?

Pas seulement l’inclusion. L’inclusion, l’équité et la diversité. L'inclusion est une valeur fondamentale pour Schneider, mais je pense que ce qui fait notre force, c'est que nous la considérons comme un processus d’amélioration continue. Nous avons une équipe formidable qui travaille à temps plein sur notre culture de la diversité, mais nous savons que chacun de nos collaborateurs est responsable de sa construction. Nous devons tous continuer à apprendre et à nous remettre en question pour apporter un réel changement.

Sur l'égalité femmes-hommes, nous avons fait de grands progrès.  Notre comité exécutif ainsi que notre conseil d’administration sont maintenant très proches de la parité, et l'équité salariale est garantie sur plus de 99 % de notre organisation. Mais nous savons qu'il reste du chemin à parcourir, pas seulement en matière de genre, mais sur toutes les formes de diversité. Nous sommes très ouverts avec nos collaborateurs sur nos objectifs et nos progrès - et je crois que cet engagement collectif suscite beaucoup d’enthousiasme.

Schneider Electric recrute-t-elle actuellement, et si oui pour quel type de postes ? Quel type de profils recherchez-vous ?

Chez Schneider, nous disons que des collaborateurs formidables sont la seule force d’une entreprise formidable. Nous recherchons constamment de nouveaux talents, dans tous les secteurs et de toutes les générations, qui peuvent nous aider à réaliser notre raison d’être et notre mission. Nous croissons très fortement dans le software, le digital, et l’électronique qui représentent la moitié de notre activité.

Nous croyons au partage des compétences – et au fait qu'il n'est pas nécessaire de répondre à tous les critères énoncés dans une annonce d’emploi. Nous apprécions les profils audacieux et disruptifs, qui ont le désir d'apprendre et la volonté d'aider notre monde à devenir plus durable, plus inclusif et plus technologique. Si vous pensez correspondre à cette description, rendez-vous sur les pages Carrières de notre site Internet se.com ou sur notre page emplois sur Glassdoor.

Quels conseils d'entretien pouvez-vous donner aux candidats qui souhaitent obtenir un emploi chez Schneider Electric ?

Dans le cadre de notre stratégie multi-hub, les contextes de recrutement peuvent varier selon le pays ou la région. Quel que soit l'endroit où vous vous trouvez, il faut être passionné par ce que vous faites et par ce qui vous intéresse. Nous recherchons des personnes qui partagent notre vision du monde et qui possèdent les différentes compétences requises pour la réaliser.

Un grand merci à Jean-Pascal Tricoire et ses équipes pour leur disponibilité, et encore toutes nos félicitations.

Postulez chez Schneider Electric

Technicien de maintenance itinérant - H/F (Copie)
SCHNEIDER ELECTRIC - France
Lyon
4 j 4 j
Head of Corporate Communications
Schneider Electric
Rueil-Malmaison
22 j 22 j
Il y a 23 heure(s) 23h
Il y a 23 heure(s) 23h
Accueil du blogLes actualités GlassdoorComment Schneider Electric a-t-elle adapté sa stratégie de leadership pendant la pandémie ? Interview de son PDG Jean-Pascal Tricoire