Conseils de carrière, Les actualités Glassdoor

Passionné(e) par l’immobilier ? Découvrez 6 métiers pour vous lancer en 2020 !

métiers immobilier

À cause de la pandémie de Coronavirus, de nombreuses personnes ont perdu leur emploi ou ont réalisé qu’elles souhaitaient changer de métier. C’est peut-être votre cas. Si vous souhaitez vous réorienter vers un métier passion, si vous êtes débrouillard et si votre ambition est de réussir vite, les métiers de l’immobilier pourraient bien vous correspondre !

L’immobilier regorge d’opportunités d’emploi, que ce soit en tant que salarié ou qu’indépendant. Les métiers de l’immobilier offrent des possibilités de rémunération à la performance, permettant aux plus motivés de réussir rapidement. Certains de ces métiers sont même accessibles sans diplômes.  D’autre part, c’est un secteur porteur et en développement, l’augmentation de la population et le besoin de se loger étant grandissant. 

Découvrez 6 métiers pour lancer votre carrière dans l’immobilier  :

  1. Agent Immobilier

L’agent immobilier est le professionnel qui met en relation les acheteurs et les vendeurs d’un bien immobilier. Il est l’intermédiaire de référence pour des transactions immobilières. Il existe deux types d’agents immobiliers : les indépendants et les salariés. 

En tant qu’agent indépendant, vous serez payé à la commission et donc, à la performance. Plus vous serez en mesure de vendre des biens et plus votre revenu sera important. Par contre, vous ne recevrez aucune rémunération pendant vos congés ou si vous n’effectuez pas de transactions. Il est très facile de trouver une agence partenaire dans cette situation. Il vous sera donc très aisé de commencer à travailler rapidement, et ce même sans expérience ou diplôme dans ce domaine.

Dans le cas d’un agent immobilier salarié, il percevra un salaire fixe chaque mois et un petit pourcentage sur la commission de l’agence pour laquelle il travaille. La rémunération peut être assez variable : entre 1 500€ et 3 800€ bruts pour un débutant (source : cidj). Mais à l’inverse de l’agent indépendant, il est plus difficile de trouver un poste salarié puisqu’il implique un engagement plus important de la part de l’employeur.

Un bon agent immobilier est avant tout une personne passionnée, qui aime le contact humain et se dépasser : il s’agit d’un milieu concurrentiel, un fort esprit de compétition sera récompensé dans ce métier.

2. Marchand de biens

Son activité est d’acheter des biens immobiliers et les revendre plus cher pour réaliser des bénéfices. Les activités légales du marchand de biens sont l’achat et la revente de biens construits, de terrains et de fonds de commerce. C’est un métier peu connu et peu pratiqué, car c’est un métier à responsabilité, pratiqué en indépendant et qui demande une réelle expertise de son marché et de l’immobilier en général.  Le marchand de biens est payé en fonction des plus values qu’il réalise. S’il ne fait pas de profits sur les ventes, il ne percevra aucun salaire. Cependant, les revenus générées sont souvent très importantes pour un marchand de biens expérimenté. En général, la marge d’un marchand de biens se situe aux alentours de 20%, par exemple, sur un projet à 500 000€, sa marge se situera en moyenne à 100 000€.

Ce métier fait parti des métiers accessibles sans diplôme. Même si un Bac+2 ou Bac+3 spécialisé en immobilier est un sérieux atout, le plus important reste une solide expérience technique sur l’analyse des biens : structure, travaux potentiels. Mais aussi une expérience du marché afin de pouvoir repérer les biens à fort potentiel.

Vous aimerez aussi : 10 métiers pour redonner du sens à sa vie en 2020

3. Aménageur foncier

L’aménageur foncier, aussi appelé lotisseur, intervient dans la construction des biens immobiliers. C’est un acteur central de la construction pourtant. Le lotisseur a plusieurs rôles. Il est notamment en charge d’aménager un terrain dans l’optique d’une construction future. Ses missions sont d’acheter des terrains, de les rendre constructibles dans le but de les revendre. De plus, il s’occupe de déposer les permis de construire et de viabiliser le terrain.  Son salaire se situe entre 2 000€ et 3 000€ brut en moyenne (source : cidj). Pour accéder à ce métier, l’idéal est de détenir un Bac+5 en Aménagement et en Promotion Immobilière. 

Si vous êtes une personne vraiment rigoureuse et organisée, avec le soucis du détail et de toujours bien faire, il se pourrait que vous ayez les épaules pour ce métier passionnant dans une époque où les constructions se multiplient.

4. Promoteur Immobilier

Le promoteur immobilier est le garant de la réussite d’un projet immobilier.  Il va rechercher des terrains constructibles, réalise les plans avec les architectes et il s’occupe de contacter les entreprises pour la construction avec des appels d’offres. Ainsi, il est présent du début à la fin du projet. C’est le chef de projet de la construction immobilière. De plus, il fait la promotion auprès d’acheteur ou de loueur potentiel. 

Pour accéder à ce métier, il faut des bonnes connaissances techniques de l’immobilier, en droit et bien gérer la pression car il est le garant du projet. Ainsi, un Bac+5 en immobilier est fortement recommandé pour devenir promoteur immobilier. 

Si vous recherchez un métier vraiment passionnant, que vous n’avez pas peur de manager une équipe sur des projets d’ampleur importante et que vous aimez le challenge, les métiers de la promotion immobilière sont peut être ce qu’il vous faut. Le salaire commencera aux alentours de 2 000€ bruts mensuels pour monter à 3 500€ bruts mensuels après quelques années (source : orientations.com).

De plus, si vous avez un intérêt pour les économies d’énergie et l’écologie, sachez que de plus en plus de promoteurs s’orientent dans la construction de BBC (bâtiments à basse consommation), un bon moyen de mêler valeurs, engagement personnel et travail !

Real estate agent and businessman customer

5. Gestionnaire locatif

Le gestionnaire locatif gère un parc immobilier locatif pour le compte de ses clients, ses activités sont diverses et vont se situer tout au long de la vie d’un investissement locatif : de la mise en location à la gestion quotidienne des quittance de loyers en passant par les démarches administratives et d’entretien du bien immobilier.

Le  gestionnaire locatif doit être un personne rigoureuse et organisée. Aimer le contact est aussi très important pour traiter avec les locataires et les différents partenaires : syndics, artisans, agents etc.

C’est un métier stable qui vous permettra d’avoir une certaine sécurité et des horaires fixes. Pour devenir un bon gestionnaire locatif vous devez avoir minimum un Bac+2, même si pour des postes à responsabilités un Bac+5 est conseillé. Le salaire est d’environ 1 600€ bruts mensuels en début de carrière (source : cidj).

6. Chasseur Immobilier

Le chasseur immobilier déniche des opportunités d’achat pour ses clients, en faisant appel à son réseau et à ses connaissances du marché. Si vous êtes une personne avec un fort relationnel ou un réseau immobilier important, tout en étant persévérant et travailleur, le métier de chasseur immobilier est fait pour vous. 
Il n’est pas nécessaire de disposer d’un diplôme particulier pour être un bon chasseur immobilier, c’est l’expérience, le réseau et la créativité qui va primer. Indépendant, le chasseur immobilier peut espérer gagner entre 2000€ et 4000€ bruts mensuels en fonction des performances (source : recrutimmo.com).

À propos de l’auteur : Baptiste Perrin est Chasseur Immobilier et Auteur du blog Stratégie-Immobilier.fr

Trouvez un emploi pendant le COVID-19