Les actualités Glassdoor

Trouver du travail à l’étranger

Si vous avez le goût du voyage et que les congés annuels auxquels vous avez droit ne suffisent pas à combler vos attentes, peut-être que vous devriez envisager d’aller travailler à l’étranger ? Si cette perspective vous séduit, voici quelques précieux conseils pour préparer la poursuite de votre carrière.

Des milliers de personnes quittent la France tous les ans pour aller à la recherche de nouveaux défis, d’une vie meilleure et d’ambitions professionnelles plus exaltantes. Vous trouverez peut-être que la carrière de vos rêves est mieux rémunérée ailleurs ou serez séduit par la possibilité d’aller faire du surf pendant la pause-déjeuner.

Si vous avez besoin d’inspiration, commencez par utiliser l’outil Glassdoor de recherche de poste ici. Vous pouvez fonder vos recherches sur un intitulé de poste spécifique, le nom d’un employeur ou des mots-clés. Vous pouvez aussi filtrer les résultats par secteur géographique, puis affiner votre connaissance du marché de l’emploi local et des grilles de salaires, consulter les avis de salariés sur les conditions de travail proposées, etc.

Une fois que vous êtes prêt à aller plus loin, renseignez-vous sur les modalités de délivrance de visa du pays où vous envisagez de vous expatrier. Si vous avez de la chance, le visa ne posera pas de problème, car un passeport peut suffire. De nombreux pays acceptent aussi de négocier les visas avec l’employeur et certains pays, comme l’Australie, proposent un visa vacances-travail (working holiday visa) aux moins de 30 ans. Les procédures les plus longues et délicates sont souvent celles relatives au visa, mieux vaut donc vous y prendre à l’avance, surtout que certaines demandes de visa coûtent cher ; armez-vous de tous les justificatifs nécessaires avant de déposer votre candidature.

Une fois que vous être au clair avec les modalités liées au visa, occupez-vous de perfectionner votre CV. Chaque pays a ses propres habitudes quant au format et aux renseignements demandés. Vérifiez que le vôtre répond aux attentes. Si vous avez des amis dans le pays, demandez-leur si vous pouvez indiquer leur adresse sur votre CV, cela pourrait multiplier vos chances d’obtenir un entretien. Indiquez aussi un numéro de téléphone local. Certains employeurs écarteront votre candidature s’ils comprennent que vous êtes toujours à l’étranger. Vous pouvez obtenir instantanément un numéro Skype Numbers ici ; vous aurez certainement plus de chances que l’on vous rappelle.

Avant d’envoyer votre candidature, consultez les avis locaux publiés sur Glassdoor par des salariés et d’anciens salariés de l’entreprise. Vous pourriez y trouver des compléments d’information qui vous aideront à prendre vos décisions. Quand vous commencez à recevoir des réponses d’employeurs potentiels, vérifiez la rubrique consacrée aux entretiens pour vous préparer dans les meilleures conditions.

Une fois que vous avez proposé votre candidature, faites preuve de patience. Comme vous n’êtes pas natif du pays, vous devrez sûrement fournir un effort supplémentaire pour décider les employeurs que vous êtes le meilleur candidat pour le rôle. Avoir l’expérience d’un autre marché ou parler une langue supplémentaire peut être un gros avantage en votre faveur. Mais face à des concurrents locaux, vous devrez convaincre l’employeur des raisons qui font que vous êtes le meilleur talent pour le poste.

Après la phase de recherche, une fois que vous aurez commencé les démarches, il ne vous restera plus qu’à rêver à la prochaine vague que vous surferez lors de vos pauses-déjeuner.