Conseils de carrière, Entretiens d'embauche

5 conseils pour répondre à « Quelle est votre plus grande faiblesse ? »

plus grande faiblesse

En entretien, la question « Quelle est votre plus grande faiblesse ? » fait partie des questions posées le plus fréquemment. C’est une question épineuse qui peut être difficile à répondre, mais elle est rarement une question piège. Votre interlocuteur essaye simplement d’évaluer votre confiance en vous et votre honnêteté. Surtout, ne dites pas que vous êtes perfectionniste ou un « workaholic », mais prenez plutôt cette question comme une opportunité de démontrer comment vous surmontez les défis et de mettre en valeur vos points forts.

Voici cinq stratégies pour vous assurer que parler de votre faiblesse ne sera pas le point faible de votre prochain entretien.

  1. Démystifiez l’entretien

Les entretiens ne sont ni plus ni moins qu’une conversation d’égal à égal ayant pour but d’évaluer les bénéfices d’une collaboration entre deux partis. Il est dans le meilleur intérêt de tous d’être honnête et sincère. La question de votre plus grande faiblesse doit être traitée de la même manière. Votre opinion de l’organisation, de ses employés et de l’équipe de direction est aussi importante dans l’étape du recrutement que la perception que l’employeur a de vous.

Sachez que vous pouvez également laisser votre avis sur un entretien passé sur Glassdoor.

  1. Soyez honnête

Ne cherchez pas à dissimuler vos lacunes, mais réfléchissez à un aspect de votre personnalité ou de vos habitues qui pose problème dans votre vie professionnelle. Pour ce faire, jetez un œil au retour donné par votre manager lors votre évaluation de performance annuelle. Vous donnerez l’image d’une personne consciente et concernée par son développement personnel.

  1. Montrez comment vous surmontez votre faiblesse

Votre recruteur veut voir que vous êtes conscient de votre faiblesse et que vous essayez de la surmonter. Vous pouvez par exemple avouer que vous avez du mal à prendre la parole en public, mais que vous avez trouvé des outils pour vous y aider et que vous avez fait des progrès en vous entrainant avec votre famille avant une présentation importante. Identifier un problème et trouver des solutions démontre une certaine maturité personnelle et un désir de s’améliorer.

  1. Faites de votre faiblesse une force

Nos points forts nous aident à combler nos faiblesses, il est tout à fait acceptable de glisser un commentaire sur vos forces lorsque vous parlez de vos faiblesses. Par exemple : « J’ai tendance à être un peu mal organisé. J’ai lu des livres et trouvé des astuces pour améliorer mon sens de l’organisation mais cela ne me vient pas naturellement. Malgré tout, j’ai un bon sens des priorités et une bonne éthique de travail. Bien sûr, je continue à m’améliorer, et bien que cela soit un challenge, cela n’affecte pas la qualité de mon travail. »

Pour nommer votre lacune, vous pouvez aussi choisir des termes qui semblent le plus positifs possible. Vous êtes incapable de déléguer ? Dites plutôt que vous êtes passionné et minutieux, sans oublier d’expliquez comment vous gérez ce problème.

  1. Écrivez votre réponse sur papier et entrainez-vous 

Étant donné que cette question est épineuse, n’hésitez pas à écrire votre réponse sur papier. Cela vous permettra d’y penser plus en profondeur. Ensuite, entrainez-vous avez quelqu’un dont vous estimez l’opinion professionnelle.

[Article Connexe: 7 Choses à ne jamais faire en entretien]