Conseils de carrière, Les actualités Glassdoor

Changer de poste en interne – Comment postuler et comment gérer la transition

mobilité interne

Guide pour changer de poste au sein de votre entreprise

Nous ressentons tous une certaine frustration dans notre poste à un moment ou à un autre et, dans ces moments-là, nous envions nos collègues, en pensant que leur poste est plus facile ou plus intéressant. Parfois même, on lorgne sur leur poste, quitte même à les remplacer.

Cette envie peut s’avérer positive pour votre carrière. Changer de poste au sein de votre entreprise présente de gros avantages : non seulement votre employeur est plus susceptible de vous donner une chance (après tout, vous avez déjà fait vos preuves), mais certaines entreprises ont des programmes spécifiques pour faciliter la mobilité interne et pour simplifier les transferts.

Bien sûr, pour réussir une transition vers un nouveau rôle, il faut savoir naviguer avec précaution. Si vous cherchez à changer de poste dans votre entreprise actuelle, nous vous recommandons de suivre les conseils et les astuces présentés dans ce guide, de la recherche d’un nouveau poste à la transition en douceur en passant par les étapes intermédiaires.

 [ Vous aimerez aussi : comment changer de carrière grâce à ses compétences transversales

Comment trouver le bon poste dans la même entreprise

Il est facile de considérer les postes ouverts dans votre entreprise avec l’idée que « l’herbe est toujours plus verte de l’autre côté ». Mais une transition de carrière sans aucune étude préalable est vouée à un quasi-échec. Commencez par vérifier la politique de votre entreprise en matière de mobilité interne.

Pourquoi ? Tout simplement parce que vous devrez vous plier aux politiques et directives de l’entreprise, pour un transfert aussi harmonieux que possible.

Vous devez également étudier le poste spécifique qui vous intéresse. Faites de votre mieux pour en apprendre le plus possible sur le rôle potentiel que vous aimeriez occuper en parlant aux autres employés qui occupent actuellement ce poste, en participant à leurs réunions, en prenant des notes et en posant les bonnes questions. Non seulement vous saurez mieux si le poste vous convient, mais vous montrerez à votre employeur à quel point vous êtes intéressé et que vous êtes prêt.

Comment convaincre

Tout d’abord, vous allez devoir informer votre manager actuel. C’est sûr, vous serez mal à l’aise de lui annoncer que vous souhaitez quitter son équipe, mais cette étape est vraiment cruciale. En fait, c’est la première personne à laquelle parler de votre envie de changement.

Si vous êtes décidé à postuler à un autre poste, soyez prêt à expliquer avec conviction votre décision.

Essayez de formuler votre demande de transfert en mettant en avant les avantages pour l’entreprise. Votre mutation doit profiter à l’entreprise, car vous allez lui apporter une valeur ajoutée dans un nouveau rôle, renforcer les compétences qui manquent à l’équipe, donner le meilleur de vous-même dans ce nouveau rôle, bref que des avantages.

Si possible, mettez en évidence plus d’un avantage. Préparez une liste et assurez-vous que tous les avantages énumérés sont irrésistibles. Lorsque vous ferez votre offre, et que vous leur ferez comprendre qu’ils ont tout à y gagner, il leur sera difficile de refuser votre demande.

On ne le dira jamais assez : vous avez toutes les chances de recevoir une réponse positive si vous pouvez démontrer à votre employeur un bénéfice (retour sur investissement) évident. Mais ne vous attendez pas à ce que votre employeur fasse cette démarche. C’est à vous de lui fournir les bonnes informations.

Quoi que vous fassiez, ne posez pas d’ultimatums. C’est une chose de faire savoir à votre supérieur que vous êtes intéressé par un transfert de poste, mais c’en est une autre de menacer de démissionner ou même de laisser entendre que vous démissionnerez si on ne vous donne pas le poste que vous souhaitez. N’oubliez pas : votre supérieur hiérarchique n’a peut-être pas le dernier mot sur votre demande de transfert.

De plus, il n’y a pas de meilleur moyen de ruiner vos chances d’obtenir ce que vous voulez qu’en affichant une mauvaise attitude. Les managers n’aiment ni être menacés, ni se voir imposer des exigences.

Comment bien gérer la transition

Pour éviter de blesser votre ancien manager et pour commencer du bon pied avec votre nouveau manager, un plan de transition clair est indispensable pour vous préparer à assumer un nouveau rôle.

Organisez une réunion avec votre manager ou votre successeur, le cas échéant, afin de collaborer sur un plan de transition. Discutez de tous les problèmes dont les deux personnes doivent être conscientes : mots de passe, réunions à venir, demandes de clients en attente, e-mails sans réponse, etc.

Non seulement cela vous mettra sur la voie du succès, mais cela contribuera à garantir un transfert effectif. En l’absence de plan, vous n’irez nulle part !

Dans le même temps, assurez-vous que vous vous préparez à votre nouveau rôle. Ce n’est pas parce que votre date d’entrée en fonction officielle n’est pas encore arrivée que vous ne pouvez pas faire un peu de travail de préparation. Pour être sûr de bien démarrer, commencez par établir des relations avec votre nouvelle équipe et en apprendre davantage sur ce que vous allez faire et, peut-être le plus important, sur la façon dont vous allez procéder pour réussir.

Pour ce faire, organisez des rencontres individuelles avec les futurs membres de votre équipe afin de faire connaissance avec chacun à un niveau personnel. Cela augmentera vos chances d’une intégration harmonieuse.

C’est également un moment privilégié pour prendre contact avec votre futur manager et lui demander s’il existe des ressources que vous devriez étudier ou des recherches que vous devriez commencer. Tout ce qu’il à vous dire est intéressant !

Quoi que vous fassiez, restez concentré sur votre poste actuel. N’oubliez pas que vous cherchez à rester au sein de votre organisation et que vous serez précédé par votre réputation. Si vous cessez de vous intéresser à votre rôle actuel, le bouche à oreille va s’enclencher et le recruteur pourra hésiter à travailler avec vous. Votre objectif est de maintenir votre réputation d’excellent employé et de continuer à montrer votre engagement envers l’organisation avec laquelle vous travaillez, même si vous ne travaillez pas encore pour le service ou l’équipe de votre choix.

En savoir plus

Maintenant que vous savez comment gérer la transition vers un nouveau rôle dans votre entreprise actuelle, voici quelques ressources supplémentaires pour vous aider à trouver le bon emploi et à négocier de meilleures conditions !

Blog Banner FR