Lettre de motivation

Quelles formules de politesse utiliser dans un mail ou une lettre de motivation ?

Publié par Sélim Niederhoffer

Dernière mise à jour : November 17, 2021

Très courantes, les formules de politesse dans les mails et les lettres sont pourtant difficiles à choisir. En effet, ces formules sont standardisées, elles répondent à des règles sociales précises que vous ignorez peut-être au moment d’envoyer votre première candidature. 

Bien à vous” ? “Cordialement” ? “L’assurance de mes sentiments distingués…” ? Vous vous perdez dans les différentes phrases de politesse et vous ne savez pas quand les utiliser ? 

Plutôt que de laisser faire le hasard, découvrez notre sélection de formules de politesse pour courrier, mail ou lettres, et les moments où les utiliser !

Connaître les règles inhérentes aux formules de politesse est important car elles sont un passage obligé dans vos mails professionnels et vos lettres. Si vous ne faites pas d’erreur, elles seront à peine remarquées. 

Mais si vous vous trompez, elles attireront l’attention et joueront en votre défaveur. 

Bien choisir les formules de politesse améliore donc vos chances de faire bonne impression, que ce soit pour postuler ou pour progresser dans votre entreprise. 

1. Les formules de politesse pour démarrer votre mail ou votre lettre

Le début de votre mail ou de votre lettre est capital. Vous devez respecter les codes de l’entreprise où vous travaillez, ou respecter les attentes de votre client.

La formule de politesse d’introduction donne le ton, c’est la première impression qu’aura votre interlocuteur. 

Même dans un mail, où la forme est moins conventionnelle, la formule introductive peut faire tiquer votre interlocuteur. Vous ne devez donc pas la manquer ! 

Les formules de politesse dépendent de plusieurs facteurs : 

  • Votre degré de proximité avec votre interlocuteur
  • Le statut hiérarchique de votre interlocuteur
  • Le milieu professionnel dans lequel vous évoluez. 

Nos formules de politesse françaises font rire le monde entier, qui nous rappelle sans cesse que nous nous comportons encore comme à la cour du Roi Soleil.

Il est vrai que le “Best regards” anglais et le MFG allemand sont des formules de politesse bien plus directes et simples. 

Les formules de politesse simples

Si vous écrivez à une entreprise, une administration et que vous ne savez pas qui va recevoir votre lettre ou votre email, commencez votre lettre par un simple :

  • Madame, Monsieur”. 

C’est la formule d’usage dans tous les cas, sauf si les lettres sont à adresser à une personne en particulier. Vérifiez bien avant votre envoi que le nom du destinataire n’est pas indiqué ! C’est parfois le cas lorsque vous postulez à une offre d’emploi.

Si vous savez s’il s’agit d’un homme ou d’une femme, vous adapterez et choisirez : 

  • Madame” ou “Monsieur”. 

(Evidemment, attention aux pièges : Dominique, Claude, Camille…) 

Vous écrivez votre mail ou votre lettre à un client régulier, même si vous ne le connaissez pas personnellement ?

Dans ce cas, vous pouvez vous permettre d’utiliser une formule plus polie, comme : 

  • Chère Madame Dupont
  • Cher Monsieur

Attention : écrire “Monsieur Dupont” ou “Madame Dupont” peut sembler menaçant et très procédurier. 

Les formules de politesse dans un échange de mail

Dans un échange de mail, vous utiliserez plutôt une phrase de politesse qui rappelle votre précédent échange. Vous pouvez par exemple utiliser :

  • Je vous confirme la réception de votre demande d’hier à propos de …
  • En réponse à votre lettre du 12 décembre, je …
  • Suite à notre conversation téléphonique, je vous envoie ...”

2. Comment finir votre email ? Les formules de politesse pour terminer votre courrier

La formule de politesse pour finir votre email, votre courrier ou votre lettre est tout aussi importante que celle du début. 

C’est elle qui laissera la dernière impression à votre destinataire. La formule de politesse finale témoigne de votre caractère et votre savoir vivre, que vous soyez classique ou original dans votre choix. 

Vous devez donc particulièrement la soigner. 

Quelle formule de politesse choisir ? Encore une fois, votre choix dépendra du degré de proximité et de votre relation avec votre interlocuteur, ainsi que de votre milieu professionnel. 

Plusieurs possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez exprimer : 

  • Des salutations : c’est la solution la plus simple et la plus passe-partout.
  • Des sentiments : les sentiments sont de moins en moins utilisés mais ils peuvent toujours faire leur effet. A manier avec précaution ! 
  • De la considération : moins formel que les sentiments, plus forts que les salutations, montrer votre considération est un juste milieu efficace. 

La plupart du temps, vous pouvez choisir un mot simple. 

Par exemple, la formule de politesse de base, celle que vous pouvez utiliser sans réfléchir pour écrire à vos collègues, à une administration ou à un nouveau client est : 

  • Cordialement”. 

Bref, direct, “cordialement” est votre choix par défaut. 

Si vous devez témoigner votre intérêt à un client, mais qu’il a le même statut que vous, vous pouvez utiliser : 

  • Je vous prie de recevoir mes sincères salutations
  • Je vous prie de croire en ma considération distinguée”. 

Autre cas de figure : vous écrivez à un collègue ou un client que vous connaissez très bien. Dans ce cas, utilisez :

  • Amicalement
  • Bien à toi
  •  “Au plaisir
  • Avec toute mon amitié

Si vous écrivez à une personne que vous connaissez bien sans pouvoir être familier, comme un ancien professeur par exemple, utilisez plutôt ces formules de politesse : 

  • Bien à vous” 
  • Sincèrement, vôtre"

Si vos échanges sont réguliers, vous pouvez passer à des formules plus directes et moins formelles : 

  • En vous remerciant encore
  • En vous souhaitant une bonne journée

Si vous connaissez bien votre interlocuteur, ne tombez pas dans une formule trop longue. 

Des phrases comme “Veuillez recevoir l’assurance de mon amitié” sonnent faux dans le cadre professionnel, elles sont trop chargées pour l’idée qu’elles véhiculent. 

Les formules de politesse à un supérieur hiérarchique ou à un nouveau client 

Lorsque vous vous adressez à un supérieur ou à un nouveau client, vous devez montrer votre respect. Cette règle est tout aussi vraie pour les formules de politesses destinées à l’administration

Pour cela, vous devez privilégier des formules de politesses classiques, relativement longues.  

  • Veuillez recevoir, Madame, Monsieur, l’expression de mon profond respect.” 
  • Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments respectueux.” 
  • Je vous prie de recevoir, Madame, Monsieur, mes respectueuses salutations.” 
  • Recevez, Madame, mes salutations respectueuses.” 
  • Je vous prie d’agréer, Madame, mes salutations distinguées.” 
  • Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à ma considération distinguée”.

Attention à cette dernière phrase de politesse : 

  • Si mon profil vous intéresse, rencontrons-nous. Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes respectueuses salutations”. 

Elle est plus informelle, elle est à utiliser si vous postulez dans une entreprise plus ouverte, dans une start-up par exemple.

Le saviez-vous ? Christine Lagarde, présidente de la BCE, avait par exemple signé sa lettre d’allégeance à Nicolas Sarkozy d’un Avec mon immense admiration. Christine L 

Les formules de politesse dans une lettre de motivation

A la fin d’une lettre de motivation, vous pouvez mettre deux formules en une. 

Vous pouvez profiter de la formule de politesse pour montrer votre respect, mais aussi ajouter l’idée que vous êtes disponible pour un rendez-vous, pour donner plus d’informations ou pour être testé. 

Voilà quelques exemples que vous pouvez utiliser : 

  • Je me tiens à votre disposition pour convenir d’un rendez-vous / d’un entretien, et vous prie d’agréer ma considération respectueuse.” 
  • Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire, et vous prie de recevoir mes salutations distinguées.”

Lorsque vous vous adressez à une personne haut placée (directeur, député, chef d’entreprise), je vous conseille d’utiliser ces formules. Particulièrement si vous écrivez un mail de candidature spontanée.

Attention aux formules comme “dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer…” ou “en espérant vous avoir convaincu de ma motivation, je vous prie de recevoir…”. 

Ces formules peuvent vous donner l’air désespéré, ce qui ne joue pas en votre faveur pour un emploi

Dernier petit détail : attention à ne pas oublier de formule de politesse dans le mail d’accompagnement de candidature

3/ Les erreurs à éviter dans vos formules de politesse

De nombreuses personnes font des erreurs lorsqu’ils écrivent ou choisissent leurs formules de politesse. Attention à ne pas les faire !

Première erreur : écrire à “l’intention” de quelqu’un, en haut de la lettre. Il s’agit d’une faute courante, dès le début des lettres de motivation. Vous devez écrire à “l’attention de”. 

Seconde erreur : méfiez-vous du mot “Mademoiselle”. Aujourd’hui, cette formule risque de vous attirer des ennuis selon la sensibilité de votre cliente ou de votre collègue.

Légalement, rien ne vous y oblige. Depuis une circulaire de février 2012, le mot “Mademoiselle” est supprimé de tous les documents officiels mais les entreprises privées sont autorisées à utiliser ce terme.

Cependant, cette décision fait suite à un long combat mené par les associations féministes depuis les années 1970. Cela ne vous aura pas échappé, ce mouvement s’est renforcé ces dernières années… alors choisissez la sécurité et utilisez “Madame” !

Troisième erreur courante : Lorsque vous écrivez “Je vous prie de croire ...”, vous devez écrire “croire À ma considération" et pas “croire EN ma considération”. Croire EN quelque chose renvoie à une croyance forte, comme une philosophie de vie ou une religion. 

Attention aussi à ne pas utiliser de phrase trop pompeuse, surtout selon le milieu dans lequel vous travaillez. Vous risquez d’avoir l’air peu à l’aise, voire lourd. 

Les formules “Veuillez recevoir l’assurance de…” “Je vous prie d’agréer, Madame, l’expression de…” sont assez lourdes. Utilisez-les uniquement dans un cadre formel. Il en va de même pour le mot “hommage” que vous devriez éviter dans le cadre professionnel.

Idem pour l’expression de vos “sentiments les plus dévoués”. Cette formule est très appuyée, vous ne devez l’utiliser que si votre client traverse un moment difficile par exemple. 

Enfin, ne faites pas l’erreur de demander “d’agréer” l’expression de vos salutations. Débarrassez-vous de “l’expression de” et écrivez plutôt  :  

  • “Je vous prie d’agréer mes salutations distinguées.” 

Conclusion 

Avec ces formules de politesse, vous devez être prêt à postuler, à contacter vos collègues ou vos clients. 

Bien à vous,

L’équipe Glassdoor

PS : consultez ici nos offres d’emplois et paramétrez vos alertes !

Dernières offres d'emploi en France

Accueil du blogLettre de motivationQuelles formules de politesse utiliser dans un mail ou une lettre de motivation ?