Conseils de carrière

Comment annoncer sa démission ?

Publié par Sélim Niederhoffer

Dernière mise à jour : September 24, 2021

Comment annoncer votre démission à vos collègues, comment expliquer à votre patron que vous voulez partir lorsque votre décision est prise ? 

Donner sa démission peut être rapide, mais démissionner avec élégance est bien plus utile pour votre carrière. Si vous y parvenez, vous laisserez un bon souvenir qui vous ouvrira peut-être des portes. 

Découvrez maintenant comment annoncer votre démission pour partir de la meilleure manière !

Avec le confinement, près d’un quart des Français souhaiterait déménager d’après un sondage Opinion Way (dont un grand nombre de Parisiens qui souhaitent continuer de travailler à Paris mais déménager en province). 

Pour beaucoup d’entre eux, c’est l’occasion de quitter leur travail et de trouver une activité qui a du sens

C’est votre cas ? Voilà un récapitulatif de ce que vous devez savoir avant de démissionner !

Rappel : comment fonctionne la démission

Lorsque vous annoncez votre démission, elle ne prend pas effet tout de suite. 

Vous devez respecter une période de préavis, qui dépend soit de votre contrat de travail, soit de la convention collective, soit des usages de votre entreprise. 

Vous devez obligatoirement respecter cette période de préavis. 

Si vous refusez de travailler pendant cette période, ou si vous avez annoncé votre départ mais sans avoir de preuves, vous risquez d’être attaqué en justice. (Le mieux, c’est d’écrire une lettre de démission.) 

Votre employeur décide de vous faire quitter directement l’entreprise ?

C’est légal, mais pour cela, vous pouvez exiger une rémunération qui correspond à la durée normale de préavis. C’est l’indemnité compensatrice de préavis, et elle est obligatoire si votre patron décide de supprimer votre préavis.

Si c’est vous qui souhaitez partir plus tôt, vous pouvez demander une dispense totale ou partielle de préavis… mais votre patron n’est pas tenu d’accepter.

Vous pouvez vous absenter après avoir présenté votre démission, si vous posez des congés payés

En revanche, vos congés payés doivent être posés après votre démission pour être comptabilisés. Si vous les avez posés avant, vos jours de congés ne seront pas considérés comme comptant dans votre préavis. 

Avez-vous droit au chômage ? 

Lorsque vous rompez votre contrat de travail, vous n’avez - normalement - pas le droit de toucher le chômage. 

Mais désormais, vous pouvez bénéficier d’indemnités chômage dans certains cas précis, si vous avez subi des pressions ou du harcèlement de la part de votre employeur par exemple, ou s’il ne vous a pas versé votre salaire.  

Devez-vous justifier votre démission ? 

La loi ne vous oblige pas à donner les raisons de votre démission. 

Vous n’êtes pas obligé de révéler la raison de votre départ, même si vous faites un entretien de départ, et même si votre patron vous pousse à donner des explications.

Cela dit, pour garder de bonnes relations, à vous de trouver le juste milieu entre discrétion - parfois nécessaire selon le secteur dans lequel vous allez travailler - et confiance avec votre ancien employeur.

Adaptez-vous selon votre situation. Si vous allez travailler chez un concurrent, vous ne pourrez peut-être pas l’évoquer ouvertement.

Si vous quittez votre emploi car vous avez fait de votre passion un métier, n’hésitez pas à expliquer votre choix !

Si vous voulez rester discret, le plus simple est d’évoquer lors de votre entretien vos objectifs professionnels et votre carrière

Vous pouvez par exemple dire que vous cherchez plus d’opportunités d’évolution professionnelle, et qu’une autre entreprise vous les offre. 

Cadrez votre discours sur le positif. Ne dépréciez pas votre entreprise actuelle en critiquant le management, le manque d’opportunités ou le salaire trop bas mais mettez plutôt en valeur ces avantages de votre future entreprise. 

Par exemple, “j’ai trouvé un poste dans lequel je serai payé 20% de plus” sera plus recevable que “vous ne me payez pas assez pour que je reste” !

Pourquoi devez-vous prendre le temps de bien démissionner ? 

Lorsque vous démissionnez, vous pouvez théoriquement partir sans dire un mot et annoncer votre départ par lettre. 

Mais pour votre réseau et votre carrière, c’est une très mauvaise idée. Si vous partez d’un coup, sans rien dire, vous gâchez de potentielles opportunités.

Au contraire, soigner votre départ a beaucoup d’avantages. 

En soignant vos relations, vous gagnez de bonnes références professionnelles. Si l’un de vos futurs employeurs appelle votre entreprise, vous aurez laissé un bon souvenir et vous aurez donc de meilleures chances d’être recommandé. 

De plus, vous ne savez jamais comment votre carrière et celle de vos anciens collègues peuvent évoluer. Peut-être que vos collègues vont prendre des responsabilités et qu’ils vous proposeront des postes un jour. 

Peut-être que votre entreprise vous rappellera quand un poste plus élevé se sera libéré. 

Vous avez alors tout intérêt à garder de bonnes relations avec tout le monde !

Comment prévenir de votre démission et annoncer votre départ ? 

Pendant votre préavis, montrez que vous restez engagé dans les missions de l’entreprise

N’en faites pas trop, mais montrez que vous restez un travailleur sérieux et engagé pour l’entreprise malgré votre départ. Vos anciens collègues se rappelleront de votre sérieux. 

Comment annoncer votre démission à votre employeur ou votre patron ?

Vous devez informer en priorité votre employeur ou votre supérieur hiérarchique de votre décision

Il vaut mieux commencer par un rendez-vous avant d’envoyer votre lettre de démission, qui peut le surprendre et le laisser dans l’incompréhension.

De plus, vous devez faire en sorte que votre patron l’apprenne en premier. 

En effet, si votre supérieur apprenait votre envie de démissionner par vos collègues, ou s’il entendait des rumeurs sur une possible démission, il pourrait mal le prendre. Une démission, c’est un problème à gérer en plus pour votre supérieur hiérarchique. Il aura besoin de temps pour s’organiser. 

Pour lui annoncer votre démission, trouvez un moment pour lui parler directement. 

Choisissez le meilleur moment : évitez le matin, évitez les périodes de rush. 

Idéalement, vous pouvez proposer un café ou un déjeuner pour en parler plus sereinement. Cela vous donnera le temps d’en discuter et de faire le point

Peu importe votre entreprise, les questions de votre supérieur hiérarchique seront sûrement les mêmes : 

  • Pourquoi quitter l’entreprise maintenant ? 
  • Avez-vous trouvé un autre emploi ? 
  • Qu’est-ce qui vous a attiré dans l’autre emploi ? 

Préparez-vous à y répondre pour ne pas être pris au dépourvu.

Gardez votre calme pour annoncer votre démission

Souvent, lorsque les salariés restent bloqués dans un job qu’ils détestent mais qu’ils ne peuvent pas quitter, ils explosent au moment de démissionner. 

Ne faites pas cette erreur. Ne faites pas de votre entretien de démission un règlement de comptes.

Évitez de dire à votre patron ses quatre vérités, même si votre relation était difficile. En restant poli et respectueux, vous vous assurez de ne pas faire d’erreurs et d'éviter un potentiel conflit. 

De plus, n’en profitez pas pour faire des réclamations ou pour attaquer une personne de votre service. Assumez votre décision et concentrez-vous sur ce qui vous attire dans l’entreprise que vous rejoignez. 

Annoncez votre démission directement

Ne tergiversez pas, ne montrez pas d’hésitation. 

Si vous hésitez encore, prenez le temps d’y réfléchir avant d’annoncer quoi que ce soit. 

Si votre patron voit que vous hésitez, il cherchera peut-être à prendre les devants et vous risquez de perdre votre emploi ou d’être remplacé.

Comment annoncer votre démission à vos collègues

Idéalement, après avoir annoncé votre départ à vos supérieurs, annoncez votre départ à tous vos collègues en même temps - par mail ou lors d’une réunion pour vos collègues les plus proches.

Si vous annoncez votre départ à vos équipes, préférez l’annonce en réunion. 

Annoncer votre départ de cette manière vous permet de mettre tout le monde au courant en même temps. Vos collègues seront plus à l’aise pour en parler. 

Ensuite, prenez le temps de discuter avec vos collègues individuellement. Cela leur permettra de mieux se souvenir de vous. 

Si votre entreprise organise un pot de départ, profitez-en ! C’est l’occasion de parler à tout le monde d’un coup.

Profitez de votre démission pour rebondir 

Assurez-vous d’avoir de solides références dans votre entreprise pour optimiser votre départ. 

Discuter avec chacun de vos collègues individuellement vous permettra d’évoquer l’avenir, de savoir ce qu’ils prévoient et de garder contact. 

N’oubliez pas les collègues avec lesquels vous n’aviez pas une relation de travail suivie ou avec lesquels vous avez arrêté de collaborer. 

Ces collègues peuvent aussi vous ouvrir des portes à l’avenir, même si vous n’avez pas beaucoup travaillé ensemble.

Envoyez-leur simplement un mail de remerciement. Vous pouvez leur dire que travailler avec eux était intéressant, agréable, ou que vous avez apprécié le projet. 

Attention : à vous de jauger si ce genre de mails est pertinent ou pas. Si vous n’avez travaillé qu’une seule fois avec la personne, n’en faites pas trop au risque de passer pour une personne hypocrite.

Annoncer sa démission à tout le monde par mail : exemple de mail de départ 

Très chers collègues, 

Après (X) années à vos côtés, je quitte (votre entreprise) et je pars vers de nouveaux horizons à partir du (la date de votre départ).

Je tenais à vous remercier pour toutes ces années passées avec vous. Je suis fier d’avoir travaillé avec vous, notamment sur (projet 1, projet 2…). J’ai beaucoup appris de notre travail et de nos échanges. 

J’espère que vous réussirez à faire fonctionner la machine à café. (Ou autre private joke de votre entreprise… évoquez un souvenir drôle ou une private joke récurrente !)

N’hésitez pas à me contacter sur mon adresse personnelle pour me donner de vos nouvelles : (votre adresse mail).

Je vous souhaite le meilleur.  A bientôt !

PS : Je vous retrouverai avec plaisir autour d’un verre le (date de votre pot de départ si c’est vous qui l’organisez).

Jean Dupont

Vous cherchez un nouvel emploi avant de démissionner ?

Laissez Glassdoor faire le travail. Recevez les offres d'emploi qui vous intéressent dans votre boite mail !