Comment préparer un entretien de stage ?

préparer entretien stage

Les efforts consacrés à rédiger votre CV et votre lettre de motivation pour un stage ont payé : vous avez été contacté par le recruteur de l’entreprise pour un entretien. Félicitations !

Vous avez su vous démarquer par le biais de votre candidature de nombreux autres étudiants en recherche et pouvez en être fier. Bien entendu, il ne s’agit pas là de relâcher vos efforts, mais au contraire de préparer au mieux votre entretien de stage.

Voici les réponses aux quelques questions que vous devez vous poser pour faire la meilleure impression auprès du recruteur.

Qu’attend le recruteur de moi lors de cet entretien de stage ?

Dans votre situation, le rôle du recruteur est d’évaluer la capacité que vous aurez à répondre aux missions proposées par son entreprise dans le cadre du stage auquel vous avez postulé.

“La mission du recruteur est de confirmer l’adéquation du futur stagiaire avec la culture d’entreprise et sa capacité à grandir et évoluer à moyen ou long terme au sein de l’organisation” précise Julien Chetot, VP Talent Management & Inclusion chez Christian Dior Couture. Puis de souligner son rôle d’évaluer “les soft skills (attitudes, savoir être, valeurs...), le potentiel et les capacités à apprendre des compétences professionnelles et techniques sur les prochaines années.”

D’une certaine manière, votre interlocuteur a déjà été convaincu par vos compétences puisqu’il a émis l’intérêt de vous rencontrer. Son objectif lors de cet entretien sera donc d’échanger avec vous pour valider les différents aspects de votre candidature :

  • Votre intérêt pour les missions proposées
  • La cohérence de votre parcours professionnel
  • L’adéquation entre vos compétences et celles demandées pour le stage
  • Vos qualités humaines et relationnelles

Dois-je prévoir de me présenter très en avance au rendez-vous ?

Préparer un entretien de stage est une source de stress pour de nombreux candidats. Il s’agit pour certains d’entre vous de la première expérience du genre, voire d’un premier contact avec le monde professionnel. Aussi, il est important à ce stade d’éviter toute tension supplémentaire.

Se présenter à l’heure à ce rendez-vous est évidemment la règle. Prévoir de l’avance est plus que recommandé.

En effet, ce temps vous permettra de vous apaiser avant de rencontrer le recruteur et d’aborder l’entretien avec le moins de stress possible. Vous profiterez de votre avance pour reprendre votre souffle après un trajet plus ou moins long, de réguler votre rythme cardiaque pour vous exprimer sereinement de la manière la plus claire possible.

Profitez également de ce moment pour prendre vos précautions en demandant gentiment aux agents d’accueil si des toilettes sont accessibles avant qu’ils puissent annoncer votre arrivée au recruteur. Mettez votre portable en mode avion, hydratez-vous si une fontaine à eau est disponible, inspirez et expirez calmement le temps nécessaire à votre apaisement… Mettez-vous à l’aise pour aborder la rencontre avec le recruteur dans les meilleures conditions.

Pour Julien Chetot, ce premier trajet est également l’opportunité de “se projeter sur son futur quotidien potentiel, repérer les lieux et l’ambiance qui transpire au sein de l’entreprise de par l’attitude des collaborateurs croisés”.

Comment dois-je m’habiller ?

La question du dress code est très souvent posée par les candidats qui souhaitent préparer un entretien de recrutement pour un stage. Choisir le bon look pour un entretien d'embauche est en effet d’un sujet important, et ce à double titre :

  1. Votre tenue doit respecter le code vestimentaire à l’usage dans l’entreprise ;
  2. Bien choisie, elle vous aidera à vous sentir en confiance pendant votre entretien.

Qui ne s’est jamais senti étriqué dans des vêtements trop petits ou à l’inverse peu à l’aise dans une tenue trop large ? Tout l’enjeu ici reste de trouver une tenue dans laquelle vous vous sentez bien tout en vous fiant au code vestimentaire de l’entreprise.

Vous vous présentez à un entretien de recrutement pour un stage dans le domaine de la finance ? Vos futurs collègues portent très certainement le costume, le tailleur, ou a minima une chemise pour ce qui est des hommes.

S’il s’agit d’un stage en agence de communication ou de publicité, le code vestimentaire sera certainement différent et moins « figé ».

N’hésitez pas à consulter les photos de collaborateurs que l’entreprise pourrait diffuser sur leur page Glassdoor ou sur les réseaux sociaux, et adaptez-vous au mieux tout en restant vous-même, bien dans vos baskets… ou vos escarpins, le cas échéant.

comment faire un bon entretien de stage

Dois-je préparer un texte de présentation de mon parcours ?

Comme toute représentation importante, il est indispensable de bien connaître son sujet pour faire bonne impression. Dans le monde professionnel plus qu’ailleurs, rien ne doit être laissé au hasard lorsqu’il s’agit de justifier de son intérêt pour un stage. Votre entretien vise à valoriser votre expertise naissante auprès de votre interlocuteur.

Posez sur papier les expériences les plus importantes pour vous et qui vous semblent particulièrement en adéquation avec la mission proposée. Associez à ces expériences quelques mots-clés couramment employés dans le domaine professionnel concerné de manière à vous les remémorer le jour J. Vous parlerez ainsi le même langage que le recruteur qui de fait vous identifiera comme un candidat sérieux et maîtrisant le champ lexical du métier.

Il ne s’agit évidemment pas d’apprendre tout ce que vous avez écrit par cœur mais de disposer d’un repère très utile en période de stress. Garder ces mots-clés en tête vous permettra de gagner en spontanéité sans avoir à stresser de mal vous exprimer.

“Lorsqu’on est étudiant, toutes les expériences sont évidemment bonnes à mentionner. Job d’été, engagement associatif, passions... Personnalité et singularité sont les maîtres-mots pour se différencier en entretien” ajoute Julien Chetot.

Quelle attitude dois-je adopter pour faire un bon entretien de stage ?

Lorsque le recruteur se présentera à vous, préparez-vous à le saluer très simplement d’une poignée de mains franche et légèrement appuyée, tout en le remerciant de vous accueillir au sein de son entreprise pour cet entretien de stage.

Libre à vous de ponctuer les premiers échanges qui vous mèneront du hall d’accueil vers le lieu de l’entretien par des anecdotes, actualités ou autres compliments sur les locaux que vous découvrez. Le recruteur a bien conscience qu’il s’agit d’un exercice difficile pour beaucoup de candidats, et vous n’avez pas à avoir honte de votre stress. Si la pression vous envahit un peu trop, tournez-le à votre avantage : cela démontre que vous prenez ce rendez-vous au sérieux et le recruteur ne pourra pas vous en vouloir, bien au contraire !

Lorsque vous serez confortablement installé dans la salle d’entretien, sortez un CV que vous aurez au préalable imprimé en deux exemplaires pour le recruteur et vous-même. Il constituera votre point de repère tout au long de l’entretien.

Dans l’idéal, prévoyez également de quoi prendre des notes pendant l’échange. Annoter les points importants soulevés par le recruteur est gage de sérieux et ne pourra qu’être apprécié par votre interlocuteur. Cela vous permettra également de revenir sur les sujets les plus importants de l’entretien dans le cadre d’une relance éventuelle suite à votre entrevue.

preparer entretien stage

Que répondre si l’on me demande mes qualités et mes défauts ?

Les recruteurs ne posent pas tous cette question à laquelle il peut paraître difficile de répondre. Cela dit, si tel était le cas, voici comment y répondre de la meilleure manière qui soit.

  • Vos qualités

Elles sont indéniables et vous les connaissez probablement déjà. Il y a fort à parier que si vous êtes tombé sur cet article, vous êtes à minima consciencieux et organisé.

Parmi les qualités appréciées des recruteurs, on peut également compter le fait d’être force de proposition et la capacité à travailler en équipe. Bien plus que d’énoncer une qualité, il s’agit ici de l’illustrer par un exemple concret tiré de vos précédentes expériences professionnelles, associatives ou sportives.

  • Vos défauts

Reconnaître ses défauts est déjà une qualité en soit. A cette question, répondez simplement du fait que vous avez encore beaucoup à apprendre sur quelques sujets que vous prévoyez justement d’aborder au cours de votre stage.

Votre manque d’expérience, tout à fait normal à ce stade de votre carrière professionnelle, sera amplement compensé par l’enthousiasme que vous démontrerez dans le cadre de votre entretien.

Que répondre à « Avez-vous des questions » ?

En fin d’entretien, il est courant que le recruteur propose au candidat de poser ses questions éventuelles. Bien qu’aucune règle n’existe en la matière, une curiosité non déplacée sur la vie de l’entreprise et les perspectives de carrière qu’elle peut offrir reste la bienvenue.

Vous pouvez ainsi demander à visiter les locaux et pourquoi pas découvrir votre futur poste de travail. Vous n’oublierez pas de saluer vos futurs collègues potentiels, muni de votre plus beau sourire, de manière à ce qu’ils puissent à leur tour émettre un ressenti positif au recruteur une fois l’entretien terminé.

Le fait de se projeter au sein d’une organisation est également une qualité très appréciée des recruteurs. N’hésitez donc pas à demander ce que sont devenus vos prédécesseurs ou le parcours type que l’on peut espérer au sein de la société à court, moyen, voire long terme.

Selon Julien Chetot, “un entretien de recrutement est la première brique d’un partenariat entre le futur collaborateur et l’entreprise”, ajoutant qu’il ne s’agit pas de “vouloir plaire mais d’établir une relation basée sur l’authenticité et la confiance afin de créer un futur commun.”

preparer un entretien de stage

Dois-je aborder le sujet de la gratification ?

La gratification est un sujet épineux sur lequel il est important de prendre quelques précautions. Il n’y a pas de réponse tranchée et plusieurs écoles existent. Qui plus est, les entreprises ont bien souvent des grilles de gratification de stage définies en fonction du niveau d’études, et votre capacité de négociation peut donc s'avérer très limitée.

En réalité, tout dépendra du lien créé avec le recruteur pendant l’entretien. Si vous sentez votre interlocuteur relativement fermé, en proie au doute sur votre candidature ou que vous n’êtes pas très en confiance compte tenu du nombre de candidats qu’il lui reste à recevoir, mieux vaut ne pas aborder le sujet sur ce premier entretien.

Si en revanche les échanges se sont bien déroulés, que vous avez pu poser des questions de différents ordres et qu’une légère complicité a été créée avec le recruteur (cela peut arriver), tous les indicateurs sont au vert pour évoquer votre future gratification de stage.

Quoiqu’il en soit, il sera toujours possible d’en discuter dans un second temps, lorsque vous aurez obtenu une réponse positive de l’entreprise. Si votre loyer trop élevé demande une gratification un peu plus conséquente pour vivre assez confortablement, vous aurez tout le loisir de l’exprimer avec tact et bienveillance le moment venu.

Notez que la gratification minimale légale en France est de 3,90€ de l’heure. Si le sujet est de nature à faire la différence entre deux offres de stage pour vous, n’hésitez pas à mener votre enquête sur les salaires proposés au sein des entreprises qui vous intéressent via l’outil Glassdoor dédié.

Dois-je relancer le recruteur suite à mon entretien de stage ?

A cette question, la réponse est très simple : OUI !

Vous avez travaillé à proposer un CV et une lettre de motivation exemplaires. Votre entretien de stage s’est déroulé dans les meilleures conditions après avoir suivi les quelques conseils dispensés ici. Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

Vous êtes un candidat digne de confiance et votre intérêt pour le stage dont il est question est bien réel. Aussi, un e-mail de remerciement au recruteur serait le minimum que vous pourriez faire. Pour aller un peu plus loin, reprenez les quelques points importants notés lors de votre entretien en précisant que vous les avez bien intégrés et que cet échange a su confirmer votre enthousiasme à l’idée de poursuivre l’aventure avec cette entreprise.

A propos de l’auteur :

Guillaume Coudert, directeur associé chez Agorize, professeur ISCOM et IICP, formateur-conférencier sur les thématiques emploi. Il anime le blog marqueemployeur.net depuis 2009.