Conseils de carrière, Les actualités Glassdoor, Uncategorized

Comment gérer un boss hyper-contrôlant ?

Travailler sous les ordres  d’un boss hyper-contrôlant (parfois appelé “micro-manager”) peut être destructeur, non seulement pour votre productivité mais aussi pour votre bien-être au bureau. Des tâches qui devraient être remplies rapidement et de manière indépendante deviennent de longs calvaires. Personne n’aime travailler sous la supervision étroite de son patron sans pouvoir gagner sa confiance.

Beaucoup de patrons ne réalisent pas qu’ils sont des micro-managers – ce qui rend le problème délicat à résoudre. Cependant, avec un peu de patience, d’efforts et de persistance, vous pouvez développer une relation agréable avec ce supérieur perfectionniste  et travailler plus efficacement.

Voici les étapes à suivre :

Observez

Familiarisez-vous avec les situations qui favorisent  les tendances micro-gestionnaires de votre patron. Lorsqu’il est stressé, fatigué ou préoccupé , est-il plus enclin à  tout contrôler ? Est-il un perfectionniste qui a besoin de surveiller chaque tâche afin de s’assurer de sa qualité ? Identifier ces situations vous permettra de mieux les anticiper dans le futur.Abordez le problème

Abordez le problème

Prenez le temps de parler avec votre manager afin d’identifier ce qui l’empêche de vous donner une autonomie totale et de vous déléguer certaines tâches complètement. N’ayez pas peur de lui demander ce qui pourrait améliorer votre relation de travail et réduire son besoin de contrôle . Il vous faudra peut-être faire quelques compromis. Exprimez votre volonté de démontrer vos compétences et voyez comment il réagit.

Si vous préférez éviter  une confrontation directe, utilisez quelques tactiques pour réorienter le contrôle de votre supérieur  Complétez vos tâches à temps et en respectant les lignes directrices qu’il a établi. Soyez respectueux et empathique lorsque votre patron dérape. Acceptez ses demandes sans pour autant le laisser vous marcher sur les pieds.

Clarifiez

Lorsque vous commencez un nouveau projet ou une nouvelle tâche, faites un briefing avec votre manager et discutez de tous les détails du projet en avance. Parler de votre projet en face à face permettra aussi de faire part de votre opinion concernant la meilleure manière de remplir chaque tâche. Après ce meeting vous aurez une ligne directrice que vous pourrez suivre et y faire référence lorsque votre travail sera  remis en cause par votre patron.

Soyez empathique

Rappelez-vous que vous et votre patron avez les mêmes objectifs lorsqu’il s’agit de votre travail – vous désirez faire de votre mieux pour le bien de votre entreprise et être fier de votre travail. Il est bon de garder en tête que chaque personne approche un même but de manière différente. Essayez d’identifier les situations dans lesquelles votre ego gêne votre collaboration avec votre manager.

Avec ces principes en tête, vous êtes sur la bonne voie pour manager votre micro-manager !