Conseils de carrière

Réduire les distractions au travail : mode d’emploi

Peu importe le nombre d’heures que vous passez au travail chaque jour, votre but devrait être d’utiliser votre temps au mieux. Malheureusement, la plupart des employés ne tirent pas le maximum de leur journée au bureau. Selon une étude de Salary.com :

  • 31% des employés perdent environ 30 minutes par jour
  • 31 % des employés perdent une heure par jour
  • 16 % des employés perdent deux heures par jour

Ces chiffres sont révélateurs d’une tendance grandissante. Les distractions au travail peuvent vous empêcher d’avancer dans vos tâches et altèrent votre productivité. Des textos, aux problèmes personnels en passant par les sollicitations des collègues, nombreuses sont les gênes susceptibles de vous dissiper. Alors, voici quelques conseils pour maximiser votre concentration au travail et ne pas céder à la distraction.

[Article connexe : 10 astuces pour maximiser votre productivité au travail]

  1. Répondre aux e-mails

Les e-mails font partie de votre quotidien professionnel, mais aussi personnel. Si vous êtes comme la plupart des américains, vous passez beaucoup trop de temps sur votre téléphone à lire et à répondre à vos e-mails. Il est estimé que le travailleur moyen perd environ 17 heures par semaine sur des courriels inutiles et non urgents. Si votre semaine consiste de 35 heures, c’est pratiquement la moitié de votre temps !

Alors, quelle serait une meilleure approche ? Vous pouvez, par exemple, créer des filtres pour marquer les messages réellement importants et urgents. Plus besoin d’interrompre vos tâches pour répondre à des messages qui peuvent attendre !

  1. Regarder votre téléphone

Bien qu’il vous aide à communiquer, un téléphone portable peut rapidement devenir omniprésent dans votre quotidien. Devenu « doudou numérique » et ultra polyvalent, beaucoup ont du mal à le laisser de côté. Selon CareerBuilder, 55 % des employés disent que leur téléphone est la cause la plus importante de distraction au travail.

Pour éviter de vous dissiper, donnez votre numéro de téléphone professionnel à votre famille et vos amis les plus proches afin qu’ils puissent vous contacter directement au bureau. Puis, mettez votre téléphone de côté en mode silencieux. De cette manière, vous ne serez pas tenté(e) de répondre à la douzaine de textos que vous recevez chaque jour. Une autre option ? Changez votre sonnerie pour les personnes qui vous sont importantes, et décrochez votre téléphone uniquement lorsque vous entendez la musique qui leur est propre.

[Article connexe : 6 mauvaises habitudes que les millénaires doivent bannir au travail]

  1. Se rendre à des réunions inutiles

Si vous travaillez pour une entreprise traditionnelle, il peut être difficile d’éviter les réunions à répétition. Malheureusement, ces réunions ne sont pas toujours considérées comme productives et elles manquent souvent d’un « ordre du jour », ou d’objectifs clairement définis. Résultat : vous finissez par utiliser votre smartphone ou votre ordinateur pour faire autre chose pendant ces réunions.

Plutôt que de perdre votre temps, soyez sélectif des réunions auxquelles vous vous rendez.

  1. Papoter avec vos collègues

Il est important de bien s’entendre avec vos collègues, et il n’y a rien de mal à leur dire bonjour le matin ou leur demander ce qu’ils comptent faire le week-end prochain. Mais si vous papotez constamment, vous aurez perdu beaucoup de temps de votre journée avant même que vous vous en rendiez compte.

Notre astuce : Collez un post-it sur votre bureau et notez chaque conversation que vous avez avec un collègue qui n’a rien avoir avec votre travail. Une fois que vous atteignez une certaine limite (disons 8 fois), évitez toute conversation informelle le reste de la journée. Vous pouvez aussi trouver une salle de conférence où vous isoler pendant quelques heures afin de réduire la tentation de papoter au bureau. Ceci est particulièrement efficace si vous avez un délai à respecter et que vous voulez rester concentré(e).

Cet article est originellement publié sur « The Motley Fool » et a été reposté avec permission.