Conseils de carrière

Les 10 erreurs qui font que votre recruteur ne lit même pas votre CV

erreur cv

Dans cet article, découvrez notre best-of des erreurs à éviter sur votre CV. C’est simple : si votre CV comporte ces erreurs, il est probable que le recruteur ne lui consacre même pas 5 secondes.

Voici les 10 erreurs CV développées ci-dessous :

  1. Avoir un CV de plus d’une page
  2. Ne pas mettre de photo sur votre CV
  3. Faire des fautes d’orthographe
  4. Les études avant l’expérience professionnelle
  5. Ne pas avoir un CV designé pour l’entreprise
  6. CV n’est pas un bon titre pour votre CV
  7. Lister absolument toutes vos expériences professionnelles
  8. Oublier de mettre votre CV au format PDF
  9. Ne pas assez aérer la mise en page de votre CV
  10. Un CV trop vague ne convainc pas !

Rentrons dans le détail de ces erreurs éliminatoires à ne pas faire sur votre CV !

1. Avoir un CV de plus d’une page

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez penser comme un recruteur. Pour séduire le recruteur, vous devez lui faire gagner du temps !

Il n’a pas de temps à perdre : plus vite il va, plus il est payé (s’il a des primes de recrutement, ce qui est le cas pour les chasseurs de tête).

Il veut de l’info courte, bien présentée, compréhensible, synthétisée.

Dès lors, surtout si vous êtes en début de carrière, ne faites pas cette erreur CV de base : celle d’envoyer un CV trop long.

En début de carrière, vos expériences ne sont pas suffisamment significatives pour justifier plus d’une page de CV.

Au fil des ans, proposer un CV de 2 pages sera justifié si vous avez eu des expériences variées.

2. Ne pas mettre de photo sur votre CV (ou en avoir une mais pas adaptée et peu professionnelle)

Pendant quelques années, on a parlé du CV anonyme, qui était censé aider à lutter contre la discrimination.

Un CV sans photo, sans adresse, sans situation maritale, sans nom de famille, mais juste avec les compétences du candidat : voilà ce que l’entreprise était censée recevoir.

Dans les faits, les entreprises n’ont jamais vraiment investi dans des logiciels pour anonymiser les CV reçus.

Pire encore : les décrets qui devaient préciser les modalités d’application de l’obligation de recours au CV anonyme n’ont jamais été publiés par le Gouvernement. En conséquence, l’Assemblée nationale a voté en mai 2015 le caractère facultatif de ce mode de recrutement.

Dès lors, ne pas publier votre photo sera considéré comme une erreur de votre part et le recruteur passera à la candidature suivante.

Rappel : publiez votre photo en haut à droite sur votre CV.

Prenez-la sur un fond blanc, un fond professionnel, avec un dress-code professionnel.

PS : rien ne vous force à mettre une photo sur votre CV, mais si vous ne le faites pas, le recruteur étant humain, il ira simplement sur Google pour vous trouver sur les réseaux sociaux.

On espère que vous avez bien relu notre article sur le personal branding avant !

3. L’erreur CV fatale : les fautes d’orthographe

Relisez-vous ! Si vous n’êtes pas bon en orthographe, ce qui peut arriver, demandez à une personne fiable de relire votre CV et votre lettre de motivation.

L’écriture, ça reste le premier contact que le recruteur a avec vous, et vous savez à quel point la première impression est importante.

Dans le cas d’un job sur un chantier ou d’un emploi de serveur, on ne vous jugera pas uniquement sur votre orthographe, donc vous pourriez vous en sortir.

Pour un poste de commercial, ça risque d’être mal vu, et de faire tache si vos propals sont truffées de fautes. Ainsi, les fautes d’orthographe ont un vrai coût pour les entreprises !

Toutefois,  mal écrire ou être dyslexique n’a pas empêché John Chambers de diriger le groupe Cisco Systems  ! (Retrouvez son parcours inspirant dans notre liste des biographies de patrons les plus marquants.)

4. Mettre vos études avant vos expériences professionnelles

Arrivé à trente ans, vos études ne comptent plus tant que ça : votre recruteur veut du concret, il veut des résultats.

Vous avez fait HEC ou les Mines, vous avez eu votre bac à Henri IV mention très bien ? C’est bien sur le papier, mais le recruteur veut savoir que vous allez convenir au poste.

Il est donc plus important de mettre en avant vos dernières expériences professionnelles : le recruteur doit lire les informations de la plus importante à la moins importante.

Et si vous cherchez votre premier job ? Dans ce cas, vous pouvez mettre en avant des résultats associatifs, des résultats que vous avez obtenus dans votre stage précédent, ou des résultats sportifs.

Dans tous les cas, misez sur le concret plutôt que sur l’académique si vous voulez que le recruteur s’attarde sur votre CV.

5. Ne pas avoir un design de CV adapté à l’entreprise ciblée

Vous cherchez un emploi dans la publicité ? Soyez créatif !

On ne compte plus le nombre de CV insolites et créatifs qui ont buzzé au fil des ans et dont vous pouvez vous inspirer.

Si vous cherchez un emploi dans les assurances ou la banque, restez sobre et carré : votre CV doit refléter les qualités que vous souhaitez mettre en avant dans votre candidature.

Dans tous les cas, avant d’envoyer votre CV, demandez l’avis d’un ami (recruteur si vous avez la chance d’en avoir un dans votre entourage) qui pourra vous donner un avis extérieur.

6. Ecrire “CV” en gros pour le titre

Votre CV ne s’appelle pas uniquement “CV” quand vous l’envoyez : votre document s’appelle CV-prenom-nom-entreprise afin de faciliter la lecture et le classement pour le recruteur.

Un bon nom de document vous permettra aussi d’éviter une erreur de candidature fréquente, dont se plaignent de nombreux recruteurs :

N’envoyez pas votre CV destiné à Legrand à Schneider Electric… C’est un vrai risque si tous vos CV s’appellent CV, CV1, CV2 etc…

Ensuite, votre CV a un titre, comme un journal a son gros titre du jour. Le vôtre ne doit pas être “CV”, mais l’intitulé du poste que vous convoitez.

Par exemple, “Ingénieur Télécom” ou “Ingénieur Commercial pour l’offre XHG87”. Personnalisez toujours le titre de votre CV : cela montre au recruteur qui vous lit que vous avez fait l’effort. Un petit effort, mais un effort important que ne font pas tous les candidats.

Tous les points sont bons à prendre pour vous démarquer aux yeux du recruteur !

7. Mettre des expériences sans rapport avec le poste auquel vous postulez

Si vous commencez à accumuler les expériences professionnelles et que votre CV devient trop long, n’hésitez pas à faire preuve d’esprit de synthèse. Le recruteur n’a pas besoin de connaître en détail toutes vos missions d’intérim de moins de 3 mois.

Pensez à mettre en avant les compétences et les réalisations qui peuvent jouer en votre faveur.

Tout n’est pas nécessaire, surtout s’il y en a beaucoup. Le recruteur comprendra que vous êtes adaptable, ne vous en faites pas.

8. Ne pas envoyer le CV au format PDF

Malheureusement, tout le monde n’a pas le même logiciel Word que vous. Parfois les Mac n’ouvrent pas les pièces jointes. Parfois, votre logiciel de traitement de texte gratuit n’est pas compatible avec l’ordinateur du recruteur.

Évitez-vous cette erreur de communication de base : envoyez simplement votre CV au format PDF, le format le plus facile à lire, parfois directement dans la boîte mail.

Si vous voulez faire du zèle, vous pouvez envoyer votre CV au format PDF et Word au cas où…

9. Avoir un CV peu lisible

Que vous lisiez un article en ligne, un article de journal, un polar ou un menu au restaurant, la lisibilité est clé !

Pour le recruteur, c’est pareil : pour chaque poste, il reçoit entre 10 et 300 candidatures, alors il va au plus vite. Si votre CV est illisible parce qu’il n’est pas assez aéré, hop, corbeille !

Aidez le recruteur à vous choisir : aérez votre CV, travaillez bien la mise en page. Si vous avez un ami graphiste autour de vous, c’est le moment où jamais de faire appel à ses compétences !

10. Oubliez cette loi pour convaincre le recruteur : soyez spécifique !

Cette loi en question, c’est une loi de la persuasion, une loi de l’influence. Elle explique que plus vous êtes spécifique, plus vous êtes précis, plus vous rassurez votre interlocuteur, et plus vous avez de chances de le convaincre.

Comment être plus spécifique ? Donnez des détails, donnez des chiffres ! Un recruteur attend du concret, du factuel et des chiffres.

Prenons cette erreur CV :

Organisation d’événements

Voici comment corriger cette erreur sur votre CV :

Organisation de 7 événements trimestriels (mécénat VIP) pendant 2 ans : 1400 participants, 420.000 € CA généré

Avec ce sens du détail, avec ces chiffres, vous donnez envie au recruteur de vous faire confiance : il peut visualiser la mission et la quantifier.

Rester vague sera pris comme une volonté de cacher les choses, de masquer vos expériences. Soyez transparent, soyez spécifique, et gagnez la confiance du recruteur !

Conclusion : les erreurs sur le CV, vous pouvez les éviter !

Vous l’aurez compris, le recruteur n’a pas le temps. Il est humain. Il va vous juger sur une première impression. Et cette première impression, c’est votre CV qui l’assure à votre place.

Donc pour éviter les erreurs sur votre CV, pensez à bien relire cet article : qu’il vous serve de check-list avant envoi !

Vous avez déjà fait des erreurs fatales lors de l’envoi d’un CV ?

Pensez à bien appliquer nos conseils pour rédiger votre lettre de motivation aussi !