Entretiens d'embauche

Maîtrisez-vous ces 7 points communs entre la séduction et le recrutement ?

recrutement seduction

Obtenir un rendez-vous pour un entretien, séduire le recruteur, donner envie aux RH de vous rappeler : tout ce vocabulaire business vous rappelle le champ lexical de la séduction ?

C’est bien normal : entre les deux, il existe de nombreuses similitudes !

Découvrez dans cet article notre liste des 7 points communs entre la séduction et le recrutement.

1. La première impression est cruciale

Vous avez probablement déjà entendu le proverbe : « Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression ».

Et c’est vrai.

D’après une étude de la prestigieuse université de Princeton datant de 2006, il faut un dixième de seconde à une personne pour porter un jugement sur une autre en fonction de son apparence.

Ce constat s’applique aux domaines de la séduction et du recrutement.

Dans ces deux cas, la première impression se fait généralement sur votre style vestimentaire, et sur votre manière de saluer.

Votre manière de saluer peut sembler anodine. Pourtant, elle est un puissant indice pour votre interlocuteur.

Lors d’un premier rendez-vous galant, votre façon de faire la bise donnera beaucoup d’informations sur votre caractère à la personne que vous souhaitez séduire.

Si vous lui faites la bise de manière hésitante, raide comme un piquet, vos mains le long de votre corps, l’objet de votre désir pensera que vous êtes peu confiant et peu entreprenant.

A l’inverse, si vous faites la bise avec assurance, la personne que vous cherchez à séduire pensera que vous avez confiance en vous.

Pour un entretien d’embauche, c’est pareil ! Enfin presque.

Je vous déconseille de faire la bise et de mettre votre main dans le creux du dos de votre recruteur…

Ici, c’est votre poignée de mains qui est l’indicateur de confiance en vous que va évaluer le recruteur.

Si vous avez une poignée de main trop molle, vous passerez pour une personne peu dynamique, peu confiante, et soumise.

Si au contraire vous avez une poigne trop forte, et que votre langage corporel est trop agressif, vous passerez pour quelqu’un de trop dominant.

Dans les deux cas, ces caractéristiques peuvent être un frein pour votre intégration au sein d’une nouvelle entreprise.

Mon conseil : trouvez le juste équilibre entre la mollesse et la force furieuse d’un Donald Trump qui veut toujours broyer les mains de ses collègues.

Attention – Mise à jour post-Covid-19 : ce critère va changer avec le développement des métiers compatibles avec le télétravail.

L’usage de la poignée de mains va fortement décroître. C’est désormais le second point commun entre recrutement et séduction qui va prendre encore plus d’importance : le langage corporel.

2. Le body language est plus important que les mots

D’après, Albert Mehrabian, psychologue du XXe siècle :

  • 7 % de notre communication est verbale (elle passe par votre choix de mots)
  • 38 % de la communication est vocale (elle passe par votre intonation et le son de la voix)
  • 55 % de la communication est visuelle (expressions du visage et du langage corporel).

Selon ces chiffres quelque peu remis en question aujourd’hui, votre manière de parler compterait pour 93%.

En clair : ce n’est pas ce que vous dites qui compte, mais votre manière de le dire.

Si vous annoncez avoir réussi de très belles ventes et avoir pulvérisé vos objectifs avec la voix qui tremble et la tête baissée, votre interlocuteur comprendra qu’il y a anguille sous roche car votre langage corporel est en contradiction avec vos mots.

Lors d’un rendez-vous amoureux, nous scrutons tous les gestes de l’autre… et l’autre aussi vous analyse pour prendre la meilleure décision possible.

La personne en face de vous va passer au crible votre manière de parler, le placement et le mouvement de vos mains, votre regard, votre voix… de manière inconsciente.

Tous ces éléments lui donneront des informations sur vous et feront pencher la balance en votre faveur… ou non.

Pour un entretien d’embauche, c’est pareil.

Mais lors d’un face-à-face professionnel, votre recruteur scannera volontairement et consciemment votre body language.

Le recruteur regardera si vous êtes avachi sur votre chaise, signe de nonchalance, ou si vous êtes assis correctement.

Il observera aussi votre regard et analysera si vous le regardez souvent dans les yeux, ou si au contraire vous regardez perpétuellement vos chaussures, ce qui est synonyme de manque de confiance.

Donc que ce soit pour trouver l’amour ou trouver le job de vos rêves, faites attention à votre langage corporel !

Si vous baissez les yeux quand on vous demande pourquoi vous et pas un autre, vous prenez un mauvais départ !

3. La confiance en soi : la clef de la réussite

Pourquoi sommes-nous attirés par des personnes qui ont confiance en elles ?

La confiance en soi, lors d’un rendez-vous amoureux, est synonyme d’opportunités professionnelles, sociales et financières.

On a tous envie de suivre un leader charismatique, une personne qui a une vision, qui sait où elle va.

C’est cette énergie qui nous attire et nous séduit.

Un recruteur quant à lui recherche un collaborateur qui a confiance en lui, car il sait que cette personne aura plus de chances de mener à bien ses missions, sans douter, sans tergiverser.

4. La séduction et le recrutement demandent une recherche active

Quand vous voulez trouver l’amour ou même trouver un job, vous devez très souvent vous mettre dans une démarche de recherche active, parce que les opportunités tombent rarement du ciel.

Pour trouver votre partenaire pour une nuit ou pour la vie, vous allez parler à vos voisins de table au café, dans les bars, vous allez vous inscrire à des cours de danse, des ateliers cuisine-oenologie-écriture, ou encore vous inscrire sur des sites de rencontres.

Pour trouver le job idéal, c’est la même chose : vous devez être actif.

  • Vous allez remettre à jour votre présence en ligne.
  • Vous allez recontacter vos anciens collègues pour discuter des opportunités du moment.
  • Vous allez rappeler vos camarades de classe pour savoir où ils en sont, et les pistes qu’ils pourraient avoir pour vous.
  • Mais surtout, vous allez devoir aller encore plus loin et postuler directement : relisez notre article pour envoyer un bon mail de candidature spontanée !

Exception toutefois :

Vous n’allez pas attendre qu’une amie vous présente spontanément l’homme ou la femme de votre vie. Pourtant, de nombreux couples se rencontrent par hasard, grâce à leurs amis qui décident de mettre leur grain de sel dans la vie sentimentale de deux amis célibataires.

Le coup du Deus ex machina, qui apparaît comme par magie, existe aussi dans le domaine du recrutement : c’est le chasseur de tête qui vous contacte alors que vous êtes en poste et heureux, pour vous proposer une opportunité encore meilleure !

L’essentiel, dans les deux cas, c’est d’être prêt : avez-vous révisé les 45 questions à poser pendant un entretien d’embauche ?

5. Un style vestimentaire soigné et adapté est indispensable

Un autre point commun entre un premier rendez-vous ou un entretien d’embauche, c’est l’importance de l’habit, qui s’il ne fait pas le moine, sert tout de même à évaluer votre sérieux.

Que vous souhaitiez séduire ou que vous soyez convié à un entretien d’embauche, vous devez apporter un soin particulier à votre tenue, à votre dress-code.

Vous ne vous rendrez pas à un premier date en jogging et pull délavé, et vous n’irez pas à un entretien d’embauche avec un jogging et un tee-shirt troué et taché.

En plus d’être soignée, votre tenue vestimentaire doit être adaptée à la situation.

Vous ne devez pas vous habiller de la même façon pour un rendez-vous professionnel et pour un premier date.

Faites toujours un repérage avant de vous rendre sur les lieux de votre entretien : comment sont habillés les collaborateurs sur le site internet de l’entreprise ? Sur les vidéos ? Sur les réseaux sociaux ?

Evitez absolument l’erreur d’un ami venu signer son contrat dans un grand cabinet de consulting… en jogging. On rit encore de cette anecdote.

Pour un entretien d’embauche, le costume-cravate ou le tailleur sera souvent indispensable, alors que pour un rendez-vous galant, ça ferait overdressed.

Soyez malin, et comme un caméléon, adaptez-vous à la situation.

Et relisez notre guide pour choisir le bon look pour un entretien d’embauche.

6. Votre objectif : séduire l’autre

Lors d’un rendez-vous amoureux, votre objectif est de donner suffisamment envie à la personne en face de vous, pour vous revoir lors d’un deuxième date.

Si vous ne la séduisez pas, ce premier date sera très certainement le dernier…

Lors d’un entretien d’embauche, vous devez également séduire votre interlocuteur.

Vous devez donner envie au recruteur de vous revoir pour un second entretien, pour qu’il se projette avec vous comme collaborateur.

Séduction ou recrutement, même combat : vous devez comprendre ce que veut l’autre.

La personne en face de vous désire quelque chose. Elle a un objectif.

Elle a un besoin, et vous avez peut-être la solution pour elle : c’est donc à vous de mettre en avant toutes vos qualités pour montrer que vous êtes la solution !

Qu’il s’agisse d’un entretien d’embauche ou d’un premier date, gardez en tête la notion de besoin. Au cœur du capitalisme, nous voulons tous quelque chose.

Qu’avez-vous à offrir, qui pourrait répondre au besoin de l’autre et améliorer la situation de la personne en face de vous ?

7. Mais surtout, n’oubliez pas votre besoin !

Juste au-dessus, le point commun entre séduction et recrutement était la compréhension du besoin de l’autre.

Mais il existe un dernier point commun à prendre en compte : votre besoin.

Lequel est-il ? Que cherchez-vous ? Que voulez-vous dans la vie ? C’est une question que vous devez vous poser.

Dans votre vie amoureuse, vous ne choisiriez probablement pas un partenaire alcoolique, violent, menteur ou manipulateur.

Idem pour votre vie professionnelle : ne prenez pas le premier job venu sous prétexte que vous avez besoin d’un job. Consultez le site internet de l’entreprise, pour voir si vous adhérez aux valeurs de celle-ci.

Et vérifiez à l’aide de notre outil les avis des salariés de cette entreprise pour ne pas avoir de mauvaises surprises !