Monter en compétences

Leadership : pourquoi le développer et comment le manifester ?

Publié par Sélim Niederhoffer

Dernière mise à jour : 14 mars 2022
|7 lecture min.

Le Leadership est difficile à définir : est-ce un ensemble de qualités, est-ce simplement une forme de charisme ? Peut-on l’acquérir ou naît-on en étant un leader ?

Développer votre leadership est nécessaire si vous voulez monter les échelons et devenir manager, ou simplement développer vos compétences managériales pour atteindre plus rapidement vos objectifs professionnels.

Découvrez-en plus sur le leadership pour faire progresser votre carrière !

Le leadership : définition

Si vous cherchez la définition de leadership, vous trouverez souvent des exemples de leaders assortis d’une liste de leurs qualités. C’est normal, car définir cette notion est difficile tant elle s’appuie sur des qualités différentes. 

Le leadership est une forme d’influence naturelle, de charisme positif dont sont dotées certaines personnes. Cette influence inspire et motive les autres, elle donne envie de suivre le leader dans ce qu’il fait. 

D’après une étude du BCG réalisée en 2020 et 2021 auprès de 4000 travailleurs européens, le leadership reposerait sur 3 types de qualités : les qualités stratégiques, les qualités humaines et les qualités d’exécution. Pour être un leader, vous devez donc être charismatique, compétent et être à l’aise socialement.

Leadership et management : quelles différences ?

Les qualités d’un bon leader et celles d’un bon manager sont proches, mais ces notions restent sensiblement différentes.

Le mot manager renvoie à une position hiérarchique, à un métier consistant à gérer une équipe et ses tâches, à atteindre un objectif fixé en commun.

A l’inverse, le leadership renvoie plutôt à un trait de caractère plutôt qu’à un poste. Par exemple, un leader va naturellement influencer son équipe pour qu’elle donne le meilleur d’elle-même, sans forcément être dans une position hiérarchique supérieure. 

Certaines personnes sont naturellement des leaders sans pour autant avoir la position de managers. C’est peut-être le cas dans votre groupe d’amis par exemple. 

Si vous connaissez une personne qui a toujours la bonne idée de sortie, que le groupe suit facilement dans de nouveaux endroits, c’est qu’il est un leader.

A l’inverse, un manager peut être un mauvais leader. Il peut utiliser son autorité pour faire travailler ses équipes, mais sans être apprécié ni motivant. 

De plus, derrière le leader est souvent lié à l’idée d’innovation. Un manager va viser des objectifs définis, là où un leader va chercher à se dépasser, à trouver de nouvelles méthodes de fonctionnement. L’expansion du COVID-19 a mis en valeur des entreprises avec un fort leadership pour leur capacité d’adaptation.

Par exemple, Steve Jobs est souvent reconnu comme un grand leader. Il a dirigé Apple de 1976 à 1985, puis de 1997 à la fin de sa vie. S’il a rencontré autant de succès, c’est aussi pour sa capacité à pousser ses équipes à innover. Il disait d’ailleurs que “[son] travail n’est pas d’être gentil avec les gens, mais de les rendre meilleurs”.

Les caractéristiques et les qualités d’un leader 

D’après l’étude du BCG citée plus haut, les qualités associées aux leaders varient selon la hiérarchie.

Aux yeux des entreprises et des directions, ce sont les qualités stratégiques et les qualités d’exécution qui sont les plus importantes, avec respectivement 69% et 44% de mentions.

Aux yeux des équipes et des salariés, les qualités attribuées aux leaders sont des soft skills, ces qualités humaines de plus en plus recherchées : savoir faire preuve de considération à 37%, l’empathie à 33% et l’attention portée au développement des équipes à 29%. 

Pour devenir un leader, vous devrez travailler sur ces trois dimensions. Concrètement, les leaders sont souvent reconnus pour ces 5 qualités :

  • La confiance : Le leadership se bâtit avant tout sur la confiance. Le leader a confiance en lui, il sait ce qu’il fait et pourquoi il le fait. Cette confiance rassure ses équipes qui savent qu’elles peuvent se fier à lui. Mais la confiance du leader se porte aussi sur ses équipes. Il sait déléguer des tâches à ses collaborateurs, ce qui met les autres en valeur et facilite le travail. 
  • La capacité à se projeter : le leader a une vision de long terme. Il sait où il veut aller, il sait comment y parvenir et il transmet cet enthousiasme à son entourage. 
  • La capacité à montrer l’exemple : Le leader travaille beaucoup et reste respectueux lorsqu’il mobilise ses équipes. De plus, il se remet en question et cherche sans cesse à s’améliorer. C’est ce qui inspire les gens autour de lui. 
  • Une curiosité pour les autres disciplines : Un bon leader est curieux. Cela lui permet de comprendre globalement les tâches de ses collègues et de ses collaborateurs d’autres services. Cette compréhension permet au leader de dialoguer facilement avec les autres, ce qui facilite son travail, mais aussi de mieux organiser le travail et de les mettre en valeur.
  • L’intelligence sociale et l’empathie : Un bon leader sait écouter les autres et faire preuve de bienveillance. Cette caractéristique a pour lui un double intérêt. D’une part, il a conscience des forces et des qualités de chacun car il comprend leurs besoins et leurs caractères. D’autre part, ces qualités humaines lui permettent d’être apprécié. C’est pour ces deux raisons qu’un leader voit son autorité acceptée : ils amènent leurs équipes à de bons résultats. Elles se sentent guidées, et pas simplement managées. 

Pourquoi est-ce important de développer votre leadership ?

Vous connaissez sûrement des personnes chanceuses qui sont naturellement des leaders. Mais ne vous inquiétez pas : vous pouvez aussi le devenir avec le temps en travaillant sur vous-même. 

Cet effort en vaut la peine. Le leadership est plébiscité en entreprise. Si vos collègues et vos supérieurs vous identifient pour vos qualités de leader, cela facilitera votre évolution en interne. C’est souvent le meilleur moyen pour devenir responsable ou manager. 

De plus, vous pourrez mettre votre proactivité en valeur si vous postulez dans une autre entreprise.

Si vous êtes déjà manager, développer votre leadership peut vous aider. Cela vous permettra d’attirer plus de personnes talentueuses dans vos équipes. Si vous parvenez à créer un environnement de travail positif, et si vos anciens salariés ont connu une évolution de carrière positive, vous inciterez les meilleurs talents à vous rejoindre.

Rassurez-vous : pour devenir un leader, vous n’avez pas besoin d’être parfait. Vous devez plutôt identifier vos points forts. Un leader ne sait pas tout faire, mais il sait identifier ce dans quoi il est bon et les tâches qu’il doit déléguer. 

Comment manifester votre leadership ?

Pour devenir vous-même un leader, vous devrez développer plusieurs compétences sociales, ou soft skills.

  • Apprenez à communiquer. Avoir de bonnes idées est une chose, mais pour réussir votre carrière vous devez apprendre à les partager de manière respectueuse et ferme. En apprenant à communiquer, vous facilitez vos échanges avec tous vos collaborateurs et vous gagnerez de plus en plus d’adhésion. N’hésitez pas à demander à vos collègues comment ils font, s’ils aiment ce qu’ils font, comment ils se projettent dans l’entreprise. Cela vous sera utile pour l’étape suivante.
  • Apprenez à organiser votre travail et celui de votre équipe : Vos capacités de communication doivent vous aider à cerner vos collègues. Une fois que c’est fait, organisez le travail de façon à faire ressortir les forces de chacun. C’est cet effet de levier qui vous donnera de bons résultats. 
  • Apprenez à être proactif : en prenant souvent des décisions et en justifiant vos choix, vous montrerez votre détermination et votre efficacité. Commencez à travailler sur les projets, formez-vous sur de nouvelles technologies. Vos efforts seront remarqués. 
  • Apprenez à innover : partagez vos idées sur le développement de l’entreprise, sur l’amélioration des process de votre service. Un leader agit, mais il agit pour créer du changement et obtenir des résultats. 

Conclusion

Avec ces conseils, vous êtes prêt à travailler votre leadership.