Les actualités Glassdoor

Recherche d’emploi et confinement – Etat des lieux et conseils

recherche-emploi-confinement-covid-19

Un marché du travail fragilisé par la crise COVID-19

C’est l’histoire d’Alain Delambre, un homme anéanti par le chômage et prêt à tout pour retrouver un emploi. Contre toute attente, sa candidature est retenue pour un poste de DRH. Alain veut y croire à tout prix, quitte à mettre sa famille en danger. Quand il comprend qu’il n’est qu’un faire-valoir pour conforter une candidature déjà retenue, il profite de l’épreuve finale pour dynamiter le système. Alain n’a alors plus rien à perdre…

Cette histoire inspirée de faits réels n’est autre que le synopsis de la nouvelle série « Dérapages » dont le personnage principal est incarné par Éric Cantona.

Sans révéler ici le dénouement de l’histoire, il y a fort à parier que nombre de candidats se retrouvent actuellement dans cette situation de recherche d’emploi quelque peu anxiogène.

La conjoncture actuelle fait en effet qu’il est particulièrement difficile de trouver un job, de nombreuses entreprises étant à l’arrêt. Si elles n’ont pas purement et simplement annulé leurs embauches, beaucoup d’organisations se voient contraintes de geler l’ensemble de leurs recrutements pendant la crise sanitaire.

Si l’on agrège les quelques chiffres récemment révélés par les organismes d’études de référence, ce sont plusieurs centaines de milliers d’embauches annoncées qui finalement ne se réaliseront pas en 2020.

Bien que l’Agence Pour l’Emploi des Cadres (APEC) annonce que l’après-crise devrait être synonyme de volumes de « recrutements au plus haut », elle précise dans le même temps que les offres d’emploi ont baissé de 40% sur la période.

Ajoutant sa pierre à l’édifice des statistiques peu réjouissantes des dernières semaines, l’Organisation Internationale du Travail (OIT) alerte quant à elle que « l’impact du Covid-19 sur l’emploi est profond, d’une grande portée et sans équivalent ».

Si l’on complète ce paysage économique presque lunaire des 10 000 emplois qu’un des leaders de la location de voitures prévoit de supprimer en Amérique du Nord ou encore les 10% de postes mis sur la touche par une grande entreprise du domaine aéronautique dans l’aviation civile, il est difficile de garder une vision optimiste de l’avenir.

Récemment, c’est une startup de trottinettes électriques en libre-service qui faisait tristement le buzz en congédiant 406 de ses salariés en l’espace d’une visioconférence de 2 minutes. Le message reçu par les individus concernés :

Covid-19 a eu un impact énorme sur notre entreprise, ce qui a forcé notre équipe de direction et notre conseil d’administration à prendre des décisions extrêmement difficiles et douloureuses. L’une de ces décisions consiste à supprimer un certain nombre de postes dans l’entreprise. Malheureusement, votre poste est touché par cette décision”.

Si un tsunami de licenciements est inévitable comme le titrait un article du Figaro, il existe quand même quelques nouvelles plus réjouissantes !

Un parcours de recrutement adapté au confinement

« Oui l’Armée de Terre continue de recruter pendant le confinement » nous confirme Olivier Destefanis, responsable de la marque employeur de cette institution.

« La jeune femme ou le jeune homme intéressé par un parcours professionnel dans l’Armée de Terre peut se rendre sur le site sengager.fr pour prendre contact avec nous. Nos conseillers en recrutement sont organisés pour les accompagner dans leur parcours de recrutement en respect des consignes de confinement. »

Consultez les offres d’emploi de l'Armée de terre

Si aujourd’hui les épreuves d’évaluation et les départs en régiment sont interrompus, un plan de fin de confinement est établi pour reprendre progressivement un processus normal, avec une application stricte des mesures de protection sanitaire.

Autre aspect qui tend à réduire l’anxiété des candidats, le site Pôle Emploi précise que le contrôle de la recherche d’emploi est suspendu pendant toute la période de confinement et qu’aucun demandeur d’emploi ne sera sanctionné pendant cette période.

Aussi, à l’inverse de ce qui se produit déjà dans d’autres pays comme le cas de l’Amérique du Nord l’illustre, la France est relativement épargnée par les plans de licenciement pour le moment grâce au dispositif de chômage partiel mis en place par le Ministère du Travail.

Malgré tout, la dernière étude Glassdoor révèle que les 16-24 ans sont plus anxieux et prêts à faire plus de compromis pour trouver ou garder leur travail.

Alors comment en tant que candidat faire la part des choses entre ces différentes sources d’information ? Comment organiser sa recherche d’emploi au mieux et rester dans un état d’esprit positif ? Quels sont les bons canaux à adresser dans ce contexte particulier ?

Pour y répondre, nous ne pouvons que vous conseiller de revenir à nos derniers articles sur le fait de se former pendant le confinement et de développer son personal branding.

En complément, nous vous livrons ici le témoignage sans filtre de deux candidats en recherche d’emploi pendant le confinement.

Sylvain, 32 ans, consultant en projets digitaux

« Les process de recrutement en cours sont pour la plupart gelés ou en attente. Je trouve beaucoup moins d’opportunités aujourd’hui qu’avant le confinement.

Au début de la période, j’ai complètement stoppé mes recherches et me suis concentré à rappeler les recruteurs avec qui j’étais en phase finale de process. Toutes les entreprises m’ont proposé de reprendre contact plus tard.

Je trouve personnellement le contexte inadapté à la recherche d’emploi. J’ai d’ailleurs récemment reçu via LinkedIn une proposition d’entretien pour travailler dans une Entreprise de Services du Numérique (ESN). Cela me gênait et je n’étais pas très à l’aise. J’ai eu le sentiment que ce n’était pas le bon moment. 

Dans mes démarches de candidatures habituelles, j’agis par réseau direct en prenant contact avec les personnes susceptibles de me recruter. Aujourd’hui, c’est différent. Je rencontre un frein moral à l’idée de démarcher des gens que je ne connais pas sur les réseaux pour valoriser ma candidature.

Je suis néanmoins resté en veille pour voir si des annonces pouvaient m’intéresser. Et puisque postuler en ligne sur des jobboards classiques ne m’a jamais apporté de réponse concluante, j’ai choisi de capitaliser sur mon réseau proche.

Quand une annonce m’intéresse et que je connais quelqu’un en lien avec cette offre, je le contacte.

Cela fonctionne plutôt bien puisque grâce à un de mes contacts qui a fait passer mon CV en interne dans une grande banque, j’ai été convoqué pour un entretien en visioconférence la semaine prochaine.

Je ne suis pas spécialement inquiet pour la suite. Il y a un dicton qui dit que quand tu anticipes un problème, tu le vis deux fois : lorsque tu l’as anticipé, et lorsqu’il se pose vraiment.

Aujourd’hui, je bénéficie de la sécurité financière que m’offre Pôle emploi. Plus qu’une simple enveloppe, il s’agit également d’une aide morale.

Je pense être encore assez jeune pour trouver un job intéressant dans des métiers en demande après la crise, ce qui je pense sera le cas dans le digital. »

Laura, 30 ans, responsable qualité

« Je suis en recherche d’emploi depuis 8 mois. J’ai été responsable qualité et gestion des risques en établissement de santé durant 8 ans, et suite à un une rupture conventionnelle consécutive à un rachat de l’établissement en mars 2019, j’en profite pour quitter le secteur de la santé totalement en ruines.

Je cherche un job d’office manager orienté RH ou communication dans n’importe quel secteur, à l’idéal dans une PME ou une startup afin d’avoir un poste très polyvalent.

J’ai commencé sérieusement mes recherches en septembre 2019. J’ai eu deux pistes pour lesquelles je n’ai pas été sélectionnée à la fin du processus de recrutement, et une que j’ai refusée fin janvier 2020. Depuis un mois, je ne trouve plus d’offres sur les sites habituels, et n’ai pas obtenu de réponse à mes candidatures de février.

Je me sens très angoissée par cette recherche d’emploi et il m’est particulièrement difficile d’en parler aujourd’hui.

J’ai droit à deux ans de chômage et j’en bénéficie déjà depuis un an. Je ne suis pas dans l’urgence, mais je ne vois pas comment je vais pouvoir trouver du boulot au vu de la crise économique qui arrive.

J’ai multiplié mes sources de recherches d’emploi, via des sites spécialisés dans le secteur santé notamment, afin de ne pas trop m’angoisser car le nombre d’offres diminue beaucoup.

Je me suis mise à suivre quelques MOOC et je cherche une formation via le CPF, sans vraiment avoir d’idées. Je cherche à changer de secteur et suis consciente de devoir potentiellement accepter un poste plus généraliste de type office manager, assistante RH ou autre.

Je suis très pessimiste sur la capacité du gouvernement à gérer la crise sanitaire et économique qui en découlera. Je pense notamment que les mois de chômage passés en confinement ne seront pas reportés et donc perdus, et c’est un vrai problème.

Merci de m’avoir interrogée sur le sujet car même si j’étais angoissée au début, cela m’a finalement fait du bien d’en parler. »

Ressources pour vous accompagner sur le chemin vers l’emploi pendant la crise

Quelle que soit votre situation et la raison qui vous a mené à lire cet article, il est une qualité qu’il nous est indispensable de cultiver pour affronter cette période : l’optimisme.

Pour cela, outre les quelques exercices de yoga ou de méditation en ligne ou les lectures de développement personnel que vous pourriez entreprendre, Glassdoor a mis en place un certain nombre de ressources pour vous accompagner sur le chemin vers l’emploi.

Là où de nombreux candidats ne savent plus comment organiser leurs recherches, nous avons sur notre page emploi COVID-19 répertorié les offres de la façon suivante afin de faciliter vos recherches :

  • Emplois en télétravail à pourvoir rapidement
  • Entreprises avec une forte hausse des embauches
  • Emplois en supermarchés et pharmacie à pourvoir rapidement
  • Emplois en livraison, logistique et entrepôts à pourvoir rapidement
  • Emplois en santé à pourvoir rapidement

Munis de votre optimisme à toute épreuve et des ressources mises à votre disposition sur nos pages, il y a fort à parier que cette étape de vie ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir. Bon courage !

Emplois en télétravail

19 days ago 19d
14 days ago 14d
Commercial Sédentaire en Télétravail H/F
Centre Européen de Formation
Télétravail
8 days ago 8d
4 days ago 4d
24 hours ago 24h
Ergonome Conversationnel
Meetic Group
Paris
11 days ago 11d
10 days ago 10d
23 hours ago 23h