featured, Salaires

Chômage partiel en temps de COVID-19 : que faire pour compléter votre baisse de salaire ?

chomage partiel complement salaire

Si vous êtes comme de nombreux Français en cette période de Covid-19, votre entreprise vous a probablement passé au chômage partiel. 

D’après un sondage réalisé par Glassdoor, 1 Français sur 3 a peur de perdre son emploi.

D’après un autre sondage réalisé pour France Bleu, publié le jeudi 09 avril, près d’un Français sur deux (45%) ne travaille plus du tout depuis le début du confinement, soit parce qu’ils sont en chômage “partiel” à 100% du temps du fait de la diminution de l’activité de leur entreprise, soit parce qu’ils sont en congé maladie (ils ont explosé avec l’épidémie, puisqu’on peut en bénéficier dès lors qu’une suspicion de Covid-19 existe dans son foyer).

Par ailleurs, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a annoncé au micro de BFM TV que 628 000 entreprises ont fait une demande de chômage partiel pour 6,9 millions de salariés.

Interrogée sur les délais de remboursement pour les entreprises, elle a indiqué qu’ils étaient de “7 à 10 jours“. “Je m’y engage”, a-t-elle martelé. Le coût pour l’Etat, lui, est évalué à “plus de 20 milliards d’euros”. 

Pour rappel, ce dispositif permet aux entreprises de verser une indemnité à ses salariés, en lieu et place de leur rémunération habituelle, dont une partie est prise en charge par l’Etat. Elle équivaut à 84% de votre rémunération nette.

Si tel est votre cas, votre revenu va probablement être impacté à la baisse, et c’est ce que vous nous révélez dans le sondage Glassdoor cité plus haut : 39% des Français redoutent une baisse de salaire. 

Si certaines entreprises comme Webedia, le géant du Web, Renault ou PSA annoncent garantir 100% du salaire de leurs employés même en chômage technique ou chômage partiel, le gouvernement n’oblige aucune entreprise à payer ce complément, les 16% « manquants ». 

Si vous avez envie de compléter votre revenu, si vous voulez exercer un deuxième job pendant cette période de confinement, voici notre guide pour tout savoir sur cette seconde activité. 

1. Avez-vous le droit de travailler à côté, d’avoir un second emploi pendant que vous êtes en activité partielle ? 

La réponse est oui, sous conditions. 

Il est possible de cumuler deux emplois pour le salarié en activité partielle, sauf si une clause du contrat de travail (clause d’exclusivité ou clause de non concurrence) s’y oppose. 

Il faut donc vérifier le contenu de votre contrat de travail avant de postuler à un autre emploi. 

Dans ce cas de figure, le salarié bénéficie de l’indemnité de l’activité partielle et de la rémunération liée à l’autre emploi (soit deux sources de revenus). 

Le salarié doit informer son employeur de sa décision d’exercer une autre activité professionnelle pendant la suspension de son contrat en précisant le nom de l’employeur et la durée prévisionnelle de travail.

Dans tous les cas, nous vous recommandons d’en informer votre entreprise et d’être le plus transparent possible sur votre emploi du temps à venir.

______________________________________________________________________________________

Découvrez aussi :
15 métiers qui recrutent pendant la crise sanitaire du COVID-19
______________________________________________________________________________________

2. 7 exemples de deuxième job à faire pendant la crise du Covid-19 

#1 Votre activité secondaire peut devenir votre activité principale… comme ce photographe !

Si vous avez de multiples compétences, et que votre domaine de compétences premier est à l’arrêt, vous pouvez assez facilement vous rabattre sur une deuxième compétence.

On a ainsi l’exemple de ce freelance qui a changé d’activité à cause du coronavirus. 

Il était principalement photographe, il est désormais développeur web, et son challenge premier, c’est la prospection à distance.

Consultez nos offres d’emploi de freelance

#2 Un job en autonomie, et en plein air, ça vous tente ? 

Si vous aimez travailler au grand air, vous pouvez vous replier sur un métier où vous ne serez en contact avec personne. C’est ce qu’explique ici le jardinier Jérémy Morins, qui continue de travailler pendant cette crise sanitaire du Covid-19. 

Consultez nos offres d’emploi de jardinier-paysagiste

#3 Trouvez un emploi dans un secteur qui va compter pour la reprise ! 

A surveiller aussi : le secteur de la construction, que le gouvernement essaie de faire repartir au plus vite. Si 95% des chantiers sont à l’arrêt en région Occitanie, ce chiffre s’élève seulement à 85% dans l’Ouest de la France. 

Consultez nos offres d’emploi dans le bâtiment

#4 Multipliez vos chances de trouver un second emploi avec le travail à distance

Jessica Djeziri, DRH de 365Talents à Lyon, nous confie en interview : 

« Dans le secteur tech, on a pu voir un certain nombre de sociétés maintenir leur rythme de recrutement, et même proposer un on-boarding 100% remote, malgré le covid-19 et le confinement. 

Les sociétés qui avaient levé beaucoup de fonds doivent malgré tout atteindre leurs objectifs, notamment de recrutement, et certains secteurs s’en tirent mieux que d’autres : néo banques, jeux video, e-commerce… »

Consultez nos offres d’emploi dans la banque

#5 Confinés, mais on continue de communiquer : cherchez un job dans les télécoms !

Autre piste à explorer : en cette période de confinement, on n’a jamais autant téléphoné ni navigué sur Internet. Dans le marasme économique actuel, une industrie s’en sort bien : les télécommunications. C’est peut-être l’occasion de trouver un deuxième job dans ce secteur.

Consultez nos offres d’emploi dans les télécoms

#6 Utile pour tous : le deuxième job dans le secteur de la santé !

Dans le secteur de la santé, on a aussi lu l’histoire de cet orthopédiste qui s’est reconvertit en fabricant de masques en tissu qui respectent les normes de l’AFNOR. 

Consultez nos offres d’emploi dans le domaine de la santé

#7 Le secteur de la livraison recrute énormément en ce moment aussi 

Attention enfin à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre si vous devez cumuler deux emplois à temps partiel. 

On a pu lire récemment cette histoire inspirante d’un travailleur pas comme les autres qui pratique la « double journée » !

Ce rugbyman professionnel, au chômage technique, a obtenu l’accord de son club, et un vrai contrat de travail pour devenir livreur de fruits et légumes pendant la crise. 

Consultez nos offres d’emploi de livreur

#Bonus pour la communauté : l’emploi utile pour aider et participer

Enfin, si vous voulez contribuer à l’effort général, ne négligez pas les pistes associatives, caritatives, ainsi que les initiatives locales. 

Vous pouvez aider les EHPAD, les Restos du cœur, ou contacter la mairie de votre ville pour voir comment aider les plus démunis et les populations les plus isolées.

______________________________________________________________________________________

Découvrez aussi :
Changer de carrière grâce à ses compétences transversales
______________________________________________________________________________________