Conseils de carrière

5 techniques pour chercher un emploi quand personne n’embauche

trouver emploi pendant crise

Trouver un job rapidement ou ne pas perdre son travail : voilà les deux préoccupations des Français en cette période de confinement, alors que l’économie entière se retrouve à l’arrêt.

Vous vous demandez peut-être comment trouver un emploi quand personne n’embauche. Que faire s’il n’y a pas d’offre d’emploi dans votre domaine d’expertise à cause de la crise Covid-19 ?

L’équipe Glassdoor vous donne 5 pistes pour trouver un job rapidement malgré le coronavirus.

Piste #1 : Envisager un domaine qui recrute actuellement

Vous travailliez peut-être dans le textile, vous étiez peut-être dans la vente, dans les entrepôts, vous travailliez dans le tourisme, vous étiez hôtesse d’accueil d’un siège social mais désormais, votre secteur est sinistré.

Pourtant, des centaines d’entreprises déposent quotidiennement des offres d’emploi ici chez Glassdoor.

Parmi les métiers qui recrutent en ce moment : la sécurité, les entrepôts, le secteur des transports, le secteur médical évidemment, et la grande distribution (alimentaire).

Piste #2 : faites jouer votre réseau

Saviez-vous que seuls 30% des offres d’emploi à pourvoir sont véritablement publiées sur le marché ?

La majeure partie des recrutements passe toujours par le bouche-à-oreille, par les voisins, les amis, les anciens collègues : le relationnel.

En cette période de crise sanitaire, nous vous recommandons de prendre votre téléphone, et d’appeler tous ceux qui ont confiance en vous, qui connaissent votre valeur et votre sérieux.

Qui ne tente rien n’a rien !

Piste #3 : envisagez un job moins bien payé en attendant des jours meilleurs

Malgré notre expertise du recrutement, nous sommes comme vous dans l’incertitude concernant les mois à venir : les nouvelles changent tous les jours, les employeurs s’adaptent aux mesures prises par le gouvernement.

Si comme des milliers de Français vous avez un loyer, des crédits à payer, accepter un emploi temporaire peut être une piste à explorer en attendant mieux.

Si vous travaillez dans un bureau, avez-vous envisagé d’aller travailler dans les secteurs de production jugés prioritaires comme l’agroalimentaire et la logistique ?

Plus de 200.000 personnes ont répondu à l’appel national lancé pour compenser le manque de travailleurs saisonniers, a indiqué le ministre de l’Agriculture et de l’alimentation mardi.

La plate-forme lancée par Pôle Emploi indique de nombreuses offres d’emploi disponibles dans ces secteurs, mais aussi dans la santé, l’aide à domicile, l’énergie et les télécoms, également jugés prioritaires pendant la période de confinement.

💰 ➡️ Consultez les salaires moyens renseignés par les professionnels sur Glassdoor dans des secteurs comme les Télécoms, l’énergie, la sécurité, l’aide à domicile.

Piste #4 : Le bon moment pour songer à une reconversion totale ?

Thomas Védrine, coach en évolution professionnelle et fondateur du cabinet Envol & Rebond, nous rappelle que ces périodes de crise sont souvent des périodes propices au changement et à la réinvention personnelle.

Vous avez plus de temps qu’avant, pas autant de travail, c’est le moment de songer à une nouvelle carrière, surtout si vous ne trouvez plus de satisfaction ni de sens dans votre emploi actuel.

Avez-vous fait la liste de vos compétences transversales, celles sur lesquelles vous pouvez vous appuyer pour attirer l’oeil des recruteurs ?

Le coach en évolution professionnelle propose les pistes de réflexion suivantes :

Commencez par revenir sur votre histoire professionnelle, c’est un des prérequis.

Tracez deux axes : l’axe du temps à l’horizontale, et celui du niveau de satisfaction professionnelle à la verticale.

Comparez les niveaux de satisfaction professionnelle, job après job.

Analysez la courbe dessinée, les hauts et les bas, et décrivez les éléments de satisfaction et d’insatisfaction.

Puis associez à chaque job les compétences qui vous rendaient heureux, et celles qui vous rendaient moins heureux.

Cet exercice doit vous aider à retrouver vos sources de motivation : Qu’est-ce qui vous faisait vous lever ? Gagner de l’argent ? Gonfler votre CV ? Vous accomplir ?

Le but de l’exercice, c’est d’identifier ce que Thomas Védrine appelle les intérêts professionnels :

« Les intérêts représentent les objets, les actions, les environnements vers lesquels nous nous dirigeons naturellement car nous y trouvons du plaisir, nous y mettons de l’attention et parce que cela nous motive. »

Le coach rappelle aussi que ce que vous faites en dehors du travail compte aussi, ce sont de bonnes pistes à explorer pour votre reconversion.

Une fois que cette analyse effectuée, ce qui compte, c’est la mise en action, qui se présente en trois étapes.

Etape 1] Visualisez un objectif à 5 ans.

Etape 2] Déduisez votre objectif à 18 mois, plus réaliste, plus proche de vous.

Identifiez vos forces, vos atouts pour ce projet (sources de motivation, compétences, votre réseau)

Posez-vous les questions des freins, aussi :

  • Qu’est-ce qui vous empêche de faire ce job ?
  • Est-ce qu’il vous manque des compétences ?
  • Est-ce qu’il vous manque un réseau ?
  • Est-ce que vous êtes bloqué par le lieu où vous vivez ? (prof de ski à Paris, par exemple, ce n’est pas possible, vous allez devoir déménager : c’est l’action à faire pour lever le frein du lieu de vie)

Etape 3] L’analyse de vos envies, de vos forces et de vos faiblesses va créer des actions à entreprendre dès demain, entre demain et 3 mois.

L’analyse de vos envies est très importante pour trouver un job : avez-vous déjà fait le test pour savoir quel emploi correspond à votre style de vie et à votre personnalité ?

Consultez nos offres d’emploi en reconversion (ingénieur informatique, commercial, médecin, boucher, chargé de recrutement…) ⬇️

Offres d'emploi en reconversion

31 days ago 31d
2 day ago 2d
11 days ago 11d
12 days ago 12d
31 days ago 31d

Piste #5 : Profitez du confinement pour améliorer vos compétences et vous former

Confiné à la maison, c’est peut-être le moment ou jamais pour améliorer vos compétences grâce à des cours en ligne. Que vous soyez en recherche active depuis un certain temps, au chômage partiel ou au chômage technique à cause du Covid-19, prenez le temps de vous tourner vers des plateformes de formation en ligne.

Vous trouverez des formations dans votre domaine, mais vous pouvez aussi rechercher des formations en management, en vente, en gestion de projet pour élargir vos compétences.

C’est peut-être aussi le moment d’apprendre à coder, ou d’installer Babel ou n’importe quelle application pour apprendre une nouvelle langue pour muscler votre CV.

L’auteur de ces lignes a décidé de montrer l’exemple avec trois formations diplômantes passées sur Hubspot Academy et Skillshop de Google. 💪

Dans tous les cas, restez proactif et consolidez votre CV grâce à des MOOC ou des formations en ligne afin de montrer aux recruteurs que vous êtes un battant, que vous continuez d’apprendre, que vous n’attendez pas que la fin du confinement devant Netflix ou Disney + !

On vous souhaite de garder le moral, de rester actif, et on vous quitte avec cette citation de JF Kennedy pour voir le verre à moitié plein :

« En chinois, le mot crise est formé de deux caractères. L’un représente le danger. L’autre l’opportunité. »

______________________________________________________________________________________

Découvrez aussi :
Comment booster votre personal branding pendant le confinement
______________________________________________________________________________________