Entretiens d'embauche

“Avez-vous quelque chose à ajouter ?” : que répondre à cette question d’entretien ?

avez vous des questions

C’est un peu LA question piège, qui peut venir vous déstabiliser après un bon entretien…

Or, vous savez que ce qui compte dans un entretien d’embauche : ce sont la première impression, et la dernière impression.

Lisez cet article et comme un acteur, réussissez votre sortie de scène sans trébucher sur la question “avez-vous quelque chose à ajouter ?”

Avez-vous des questions ? Evidemment ! Nous avons tous des questions à la fin d’un entretien de recrutement.

Vous vous demandez si ça s’est bien passé, si vous avez bien pu développer vos compétences, si vous avez pu rassurer et séduire le recruteur en face de vous.

Pourquoi le recruteur vous pose la question “avez-vous quelque chose à rajouter ?”

Pour bien répondre à cette question (qui fait partie des quelques questions piège en entretien d’embauche), vous devez comprendre les attentes et l’état d’esprit du recruteur à la fin de l’entretien.

  • Soit il estime que vous n’avez pas tout donné, il n’est pas encore totalement convaincu, et il vous tend la perche pour vous donner l’occasion de briller une dernière fois. (Feu rouge)
  • Soit il a apprécié le moment en votre compagnie, et cherche à valider son impression en vous déstabilisant légèrement (tel est l’effet que peut avoir la question “avez-vous des questions ?” en fin d’entretien !) (Feu orange)
  • Soit il est déjà prêt à vous dérouler le tapis rouge, à vous faire signer votre contrat d’embauche, et veut vous mettre à l’aise en vous donnant toutes les réponses à vos questions. (Feu vert !)

Vous le saurez, vous le verrez, mais surtout, vous l’entendrez au ton de sa voix :

“Vous avez quelque chose à ajouter ?” prononcé sans entrain, sans forcément vous regarder dans les yeux, ce n’est pas la même chose qu’un enthousiaste “est-ce que vous avez des questions ?” prononcé avec le sourire qu’on offre au futur collègue.

Voici 3 manières de bien répondre à la question “vous avez quelque chose à ajouter”.

1 – C’est l’occasion de vous démarquer une bonne fois pour toutes

Lors de la préparation de votre entretien, vous vous étiez fixé des points à aborder impérativement pour vous mettre en valeur.

Or, à la fin de l’entretien, vous vous rendez compte que vous avez oublié de parler des chiffres incroyables des ventes que vous avez faites dans votre poste précédent, ou que vous avez omis la taille des équipes que vous managiez ?

C’est le moment d’ajouter ce fait important, qui sera comme la cerise sur le gâteau pour le recruteur si tout s’est bien passé auparavant.

Vous pourrez aussi revenir sur un point important de votre CV que vous estimez avoir mal expliqué. La clarté, c’est important pour convaincre !

2 – Soyez curieux !

Le recruteur en face de vous valorisera aussi votre curiosité. Quand il vous demande si vous avez des questions, c’est le moment d’explorer 3 pistes :

  • posez des questions sur ce qui a été dit, sur ce que le recruteur vous a dit. Poussez-le à creuser ses réponses, à revenir sur une réponse en particulier. Vous pouvez très bien formuler votre réponse ainsi : “Ah oui ! Tout à l’heure vous avez évoqué mon travail avec l’équipe XY. Est-ce que vous pouvez me parler un peu plus en détail de ce que fait cette équipe ?” Vous pouvez trouver des exemples parmi ces 8 questions à poser en entretien.
  • posez des questions liées à l’actualité de l’entreprise. L’objectif : passer pour le bon élève, qui a bien fait ses devoirs, et qui a préparé correctement son entretien. Cela montrera votre implication déjà présente dans la vie de l’entreprise. Vous pouvez ainsi demander au recruteur : “J’ai une question à vous poser, au sujet des rumeurs de rachat / de fusion / de réorganisation… Vous en savez un peu plus ?” Vous pouvez aussi être plus précis et poser des questions sur le climat social et les pratiques managériales : consultez nos avis sur les entreprises, vous en apprendrez beaucoup pour préparer vos entretiens !
  • posez des questions sur les missions spécifiques à votre poste. C’est le troisième type de questions de fin d’entretien. Outre la question sur les équipes, ou la question sur l’entreprise, vous pouvez poser une question complémentaire sur votre mission. Attention ! Ne rentrez pas dans des points de détails comme les avantages en nature ! Ils sont certes importants (lisez notre article pour bien négocier vos avantages en nature), mais focalisez-vous sur vos missions et votre fiche de poste !

(Et découvrez les 20 entreprises qui offrent les meilleurs avantages en nature)

3 – Ne répondez jamais non quand on vous demande si vous avez quelque chose à ajouter.

Voyez cette question non pas comme une question piège, mais comme une opportunité. Une opportunité de briller et de convaincre une dernière fois.

Dans la communication interpersonnelle, “non”, c’est ce qui met un terme à l’échange.

Dire “Non” braque l’interlocuteur. Ne perdez pas des points inutilement, et retournez cette question piège à votre avantage.

En face de vous, vous avez un humain qui toute la journée pose des questions aux candidats, sans que personne ne s’intéresse jamais à lui.

“La question à ajouter” la plus puissante, c’est de lui répondre :

“Oui, j’aimerais bien vous demander comment vous, vous vous sentez dans cette entreprise ? Vous êtes au courant de tout ce qui se passe. Vous voyez tout le monde passer : ceux qui arrivent, ceux qui bougent en interne, ceux qui partent. Qu’est-ce que vous pouvez me dire sur l’entreprise ?”

C’est une des premières lois de la communication : on aime ceux qui nous aiment, on s’intéresse à ceux qui s’intéressent à nous.

Profitez donc de cette perche tendue par le recruteur pour lui poser une question personnelle et conclure cet entretien d’embauche en beauté !

J’espère que cet article vous aidera à arriver confiant pour vos prochains entretiens d’embauche ! (même les entretiens d’embauche en visio ou les entretiens par téléphone)

PS : vous avez quelque chose à ajouter ? 😃

Pour ma part, je ne résiste pas… à partager avec vous cette compilation du maître des maîtres. A la fin de ses keynotes, Steve Jobs ajoutait toujours “one more thing”, une dernière chose…

______________________________________________________________________________________

Préparez-vous aussi à ces questions d’entretien :

➡️ Où vous voyez-vous dans 5 ans ?

➡️ Pourquoi vous et pas un autre ?
______________________________________________________________________________________